Publicité

LF2 : 23eme journée – Un Perpignan poussif file au Final Four – Un exploit pour les Rémoises

C’est à se demander si jouer tous les deux jours est vraiment un handicap. Perpignan et Reims, qui avaient disputé vendredi un match en retard gagné par les Catalanes (68-51), se sont tous les deux imposés hier. Et si la victoire des joueuses de François Gomez face à Aix était attendue (51-43), celle de Reims à Pau est une perf’ (69-79).

Encore un gros match de Carolyn Davis avec Reims 12rb -18pts- 26eval
(Crédit : Vincent Lapaw)

LF2 - PauPau 69 – 79 ReimsLF2 - reims

(20-26 ; 14-17 ; 21-14 ; 14-22)

Dès samedi les paloises se savaient qualifiées pour le Final Four. Les Béarnaises avaient toutes les chances d’être un peu démobilisées ; ce qui n’enlève rien à la victoire des Rémoises motivées par un objectif de  victoire qui assurerait leur avenir.

L’Eclair des Pyrénées : Il y avait presque un côté surréaliste à voir les Mourenxoises se laisser endormir au rythme imposé par Reims sur demi-terrain. En manque d’intensité défensive, leur rampe de lancement habituelle, les partenaires de l’omniprésente Lakevia Boykin (20 points en 40 minutes) ont ainsi laissé couler les minutes et Carolyn Davis les martyriser sous le cercle. Avec 26 points encaissés dès la 10e (20-26) et 41 à la pause (30-41), les Béarnaises ne sont pas dans leur assiette habituelle, les standards ont sauté.

Pourtant, le contexte plaide largement en leur faveur : 1. Avec la conjonction des résultats de la veille, elles sont mathématiquement assurées de participer au Final 4 d’accession ; 2. Pour la première fois depuis de longues semaines, Aurélie Lopez peut compter sur un groupe au complet ; 3. Reims a certainement les jambes un peu lourdes par le match disputé et perdu vendredi soir à Perpignan.

De bonnes ondes qui ont volé en éclats en moins d’un quart-temps, à l’image d’une adresse à trois points qui ne décollera jamais de l’après-midi (0 sur 10 contre 8 sur 17 pour Reims). La côte d’alerte est atteinte au début du troisième quart-temps quand l’écart grimpe à 16 longueurs à 16 minutes de la fin (36-52).

Face au précipice, Aurélie Lopez commande le temps-mort de la quasi dernière chance. Rappel des principes de base et message reçu 5/5 par ses filles. Elles reviennent sur le terrain enfin conquérantes. Défense beaucoup plus compacte et idées claires inversent violemment la tendance. Portées par 9 points de leur capitaine Emilienne Vidal, les Béarnaises développent des watts et passent un 17-0 en à peine 4’30. La tornade verte fait vibrer les tôles (53-52, 29e) mais laisse des traces. Personne ne parvient à prendre le relais de Vidal et à emboîter le pas de Dia (23 points), les arrières Gueye et Bunel traversant un sale après-midi avec une adresse en berne (2 sur 14 au tir) et une litanie de mauvais choix. Sans s’affoler, Reims reprend le contrôle des opérations en fin de troisième quart-temps (55-57) et ne les lâche plus. L’ultime rapproché de l’Elan à 65-67 (36e) est presque anachronique au vu de la domination champenoise au rebond (40 à 23). A 1’11 du buzzer, la meneuse Lithard, la branche arrière du trident fort visiteur avec Davis (18 points, 12 rebonds) et Korpivaara (17 points, 10 rebonds), scelle définitivement le match d’un ultime triplé.

Les Mourenxoises quittent le parquet avec une seconde défaite à domicile, après Calais en début de saison. Heureusement sans dégâts comptables apparents.

PAU : Borde 2, Boykin 20, Gueye 6, Brouca, Arfélis, Bosch 4, Dia 23, Vidal (cap.) 12, Bunel 2.

REIMS : Gorjeu 8, Korpivaara 17, Jomby 5, Lithard 19, Lesoudard (cap.) 7, Davis 18, Badiane 5

http://resultats.ffbb.com/stats/200000002729134/200000005447780.pdf

 

LF2 - PerpignanPerpignan 51 – 43 Pays d’Aix LF2 - Pays d'Aix

(17-18, 18-6, 6-10, 10-9)

La Marsseillaise – L’Indépendant : La victoire des joueuses de François Gomez face à Aix était attendue (51-43) mais la manière était ailleurs. Toujours privé de Kelly Corre (tampon perforé), le PABA n’a pas su profiter de la fatigue de Perpignan. Les Perpignanaises sont apparues à bout de souffle et incapables d’imprimer leur rythme à la rencontre. L’Aixoise Shenita Landry en a profité pour montrer qu’elle fait partie des meilleures joueuses du championnat. Avec ses 18 points et ses 17 rebonds, elle a permis aux Provençales, distancées à la mi-temps (35-24), de revenir à quatre points à trois minutes de la fin (47-43).

Mais même dans un jour sans en attaque, avec seulement seize points inscrits en deuxième mi-temps, une adresse famélique (29 %), et avec six pros sur la feuille en l’absence de Laurie Datchy, les Catalanes n’ont jamais tremblé malgré une belle équipe aixoise. La victoire de Perpignan contribue à rapprocher les coéquipières de Pauline Lo de la 3e place, occupée par la formation béarnaise. Monter sur le podium et éviter d’affronter Calais en demi-finale du Final Four qu’il devrait organiser les 17 et 18 mai, pourrait devenir le prochain objectif des Perpignanaises. Depuis samedi soir et le succès de Chartres face à Limoges, elles savent que la quatrième place ne peut plus leur échapper. À moins que la Commission Fédérale de discipline, qui doit se réunir lundi prochain, ne décide de sanctionner Perpignan d’un retrait de points suite à l’affaire de la photo…

PERPIGNAN : Bertal 16, Ayissi 10, Okou 9, Constant 5, Lo 5, Dieng 4, Abenkou 2

AIX : Landry 18, Barthelemy 9, Adjutor 7, Bousbaa 5, Dubois 4

Les Réactions :

François Gomez

 «Bon on ne retiendra que le résultat hein ! Si ça n’avait pas été mon équipe, je vous assure que j’aurais quitté la salle et je serais parti à la pêche. Pour tout vous avouer, je ne regarderai même pas la vidéo du match (rires). Sur le dernier quart-temps, j’ai proposé un deal à mes joueuses : la victoire et je vous accorde trois jours de repos. Mais l’essentiel est là. On se qualifie pour le Final Four. D’ici la fin du championnat (il reste cinq matches), nous allons nous efforcer de sécuriser les rencontres à domicile face à Limoges et aussi Calais, le leader, pour un match de gala. Un adversaire que nous pourrions retrouver au Final Four aussi ».

Damien Leroux

«On n’a pas été bons du tout. Je pense que Perpignan ne se montrera pas aussi maladroit tous les week ends. On aurait dû gagner mais on ne le mérite pas. Il n’est pas facile de jouer à un contre cinq. Perpignan au Final Four? C’est l’équipe qui joue le mieux de la division et sa présence est normale. Mais gérer deux matches en deux jours avec cinq voire six joueuses sera compliqué».

Sur la situation au classement : « Si on gagne le prochain et que Dunkerque et Charnay perdent on sera maintenu. Leon Trégor est prenable. J’ai bon espoir qu’on réagisse après notre piètre prestation ».

http://resultats.ffbb.com/stats/200000002729134/200000005447782.pdf

 

Pour le Compte Rendu des rencontres de samedi, c’est ICI

 

Classement officiel de la FFBB à l’issue de la journée 23
Equipe Pts Rencontres Init Pén Forf Déf Pénalités Points
J G P N Arb Ent M E Q
1 COTE D’OPALE BASKET CALAIS 43 22 21 1 0 0 0 0 0 0 0 1681 1306 0.0
2 ROCHE VENDEE BC 40 23 17 6 0 0 0 0 0 0 0 1609 1411 0.0
3 ELAN BEARNAIS PAU LACQ ORTHEZ – Feminine 38 23 15 8 0 0 0 0 0 0 0 1621 1537 1.01587
4 PERPIGNAN BASKET 38 21 17 4 0 0 0 0 0 0 0 1398 1207 0.98438
5 ALA LE HAVRE BASKET 35 24 11 13 0 0 0 0 0 0 0 1508 1687 0.0
6 LIMOGES ABC EN LIMOUSIN 35 23 12 11 0 0 0 0 0 0 0 1579 1603 0.0
7 REIMS BASKET FEMININ 34 23 11 12 0 0 0 0 0 0 0 1608 1559 0.0
8 LEON TREGOR BASKET 29 33 23 10 13 0 0 0 0 0 0 0 1588 1594 0.0
9 S.I. GRAFFENSTADEN 32 22 10 12 0 0 0 0 0 0 0 1557 1542 0.0
10 AVENIR BASKET CHARTRES 32 23 9 14 0 0 0 0 0 0 0 1458 1468 0.0
11 PAYS D’AIX BASKET ASPTT 32 23 9 14 0 0 0 0 0 0 0 1381 1416 0.0
12 CHARNAY BASKET BOURGOGNE SUD 31 23 8 15 0 0 0 0 0 0 0 1420 1473 0.0
13 DUNKERQUE MALO BASKET CLUB 31 23 8 15 0 0 0 0 0 0 0 1470 1603 0.0
14 CENTRE FEDERAL BB 26 24 2 22 0 0 0 0 0 0 0 1252 1724 0.0
Rencontres : (J)ouées, (G)agnées, (P)erdues, (N)ulles
(Pén)alités, (Forf)ait, (Déf)aut
Points : (M)arqués, (E)ncaissés, (Q)uotient
France / Europe LFB, LF2

En direct : toute l'actu NBA