Publicité

Euroligue: Justin Dentmon, de l’ombre à la lumière

Vendredi 11 Avril 2014, Zalgiris Arena de Kaunas, le buzzer retentit. Victoire final du Zalgiris Kaunas face au Real Madrid sur le score de 87 – 80. Malgré ce succès, le club lituanien n’accède pas aux playoffs, terminant dernier de son groupe avec seulement 2 matchs gagnés pour 12 défaites. Peu importe, l’honneur est sauf, les hommes du coach Gintaras Krapikas peuvent désormais préparer tranquillement la prochaine saison et notamment l’américain Justin Dentmon. Ce meneur de 28 ans et mesurant 1m83  fait désormais partie de la liste des joueurs indispensables à leur équipe dans une compétition phare telle que l’Euroligue. Jugez plutôt: 36 pts (4/5 à 2pts, 7/11 à 3pts, 7/7 aux LF), 5 rbds, 3 pds et 2 int en 31 min lors de son dernier match contre le Real, le tout pour une évaluation de 40 ! Sur l’ensemble du Top 16 (14 matchs), Dentmon affiche des stats quasi équivalentes à celles qu’il produit déjà en saison régulière: près de 16 pts à plus de 40 % à 2pts et 90 % aux LF auxquels on peut rajouter ses 3 rbds et 4 pds en moyenne. Mais s’ il y a bien un détail qui attire tout particulièrement notre attention, ce sont les 3 points. Certes, le pourcentage du meneur US est drastiquement en baisse sur le Top 16 (à peine 39 %) en comparaison de la saison d’Euroligue (plus de 53 % !) mais nul ne saurait oublier la performance qui a fait entrer ce dernier dans les livres d’histoires de la compétition et du basket européen en général. En effet, avec plus de 74 shoots réussis derrière la ligne des 6,75 m (34 en saison + 40 au Top 16), Justin Dentmon est devenu, face au Real Madrid et sous les yeux du public du Zalgiris Kaunas, le joueur ayant réussi le plus de tirs à 3pts en Euroligue !

[youtube http://www.youtube.com/watch?v=Eq7CRPujD5Q&w=560&h=315]

 

Originaire de l’Illinois et ayant fréquenté la Winchendon High School dans le Massachusetts (où sont notamment passé Francisco Garcia et Bruno Sundov), Dentmon effectua sa carrière universitaire avec les Washington Huskies (Seattle) au sein de la Pac-12 Conference où il sera élu parmi les 10 meilleurs joueurs (All Pac-12 First Team) lors de son année senior.

Sous le maillot de l’université des Washington Huskies

Malgré tout, ne trouvant pas preneur au plus haut niveau à sa sortie de l’université, il décida néanmoins de s’engager en faveur du club israëlien de l’Hapoel Afula (19,8 pts en 2009/10) avant de tenter de convaincre la NBA de son talent. Hélas… malgré les nombreux allers-retours entre la D-League (Texas Legends, Austin Toros) et les championnats sud-américains (Venezuela, République Dominicaine, Porto-Rico), les Spurs, Raptors et Rockets ne lui donnent aucune chance (8 matchs NBA au total). Même Milan, avec qui il signe en Avril 2012, ne le conserve pas après seulement quelques matchs mais nul doute que le meneur américain attend le bon moment pour pouvoir saisir la moindre opportunité émanant d’un club européen. Ce fut chose faite avec sa signature en faveur du Zalgiris Kaunas. Dans une ville et un pays qui vit au rythme du basket, Dentmon peut désormais montrer qu’il vaut bien plus que les préjugés ou les réticences que certains auraient pu formuler à son égard. Trois fois joueur de la semaine en Euroligue et élu MVP du All-Star Game LKL (championnat lituanien), il a su s’épanouir pleinement et montrer à la face de toute l’Europe (et même du Monde) qu’il peut être un vrai joueur de basket.

 

 

 

Coupes d'Europe Masculines Europe

En direct : toute l'actu NBA