Publicité

NBA – Playoffs, 1er tour : Game 3 – Atlanta confirme et reprend l’avantage !

En battant les Pacers 98-85, les Hawks ont repris l’avantage de la série, au terme d’un match maîtrisé de bout en bout.

 Indiana Pacers 85 – 98 Atlanta Hawks 

Atlanta mène 2 – 1
Jeff Teague a été le meilleur marqueur des siens.
(Crédit photo: Sports.fr)

Décidément, les semaines se suivent et se ressemblent pour les Indiana Pacers : incapable de développer son jeu en attaque et trop laxiste en défense, l’équipe de Frank Vogel a une nouvelle fois sombré, et se retrouve désormais dos au mur.

Le début de match sera finalement à l’image de la suite : Paul George est à 0 point lorsqu’il est obligé de sortir pour 2 fautes. L’adresse est en berne, et seuls Lance Stephenson et David West parviennent à maintenir les Pacers dans le flot (Roy Hibbert étant encore une fois totalement transparent).
Côté Hawks, Jeff Teague est déjà en jambes mais l’adresse globale n’est pas non plus au rendez-vous, les 2 équipes se quittent donc sur le score de 24-24 après 12mn.

Dans le second quart, le niveau de jeu ne s’élève pas beaucoup, mais au petit jeu de l’équipe la moins maladroite, c’est Atlanta qui semble le meilleur, Indiana multipliant les pertes de balles et les mauvais choix en attaque.
Tout petit score à la mi-temps : 39-38. On a beau être en playoffs, le niveau de jeu laisse clairement à désirer…

Auparavant, on avait l’habitude de voir les Pacers se réveiller en 3ème quart-temps, c’était un peu devenu leur spécialité ; mais ces Pacers-là sont bel et bien malades, et ne parviennent plus à endiguer les shooteurs adverses, en particulier DeMarre Caroll qui enchaîne 6 pts consécutifs, mais aussi Kyle Korver et Shelvin Mack. L’écart monte à +9 (67-58).

Du côté d’Indiana, Lance Stephenson semble être l’un des seuls à se rendre compte de la situation dans laquelle son équipe est en train de plonger : il se multiplie des 2 côtés du terrain (21 pts, 13 rbds et 4 pd au final), mais paradoxalement, son jeu fait de dribbles et de pénétrations en solo annihile complètement le collectif des Pacers.

Et comme ni Paul George, ni Roy Hibbert (qui n’est d’ailleurs même plus sur le parquet, choix de coaching de Frank Vogel) ne donnent l’impression de vouloir participer à la remontée de leur équipe, l’écart enfle : 79-65.

Mais après un petit baroud d’honneur de Stephenson, un shoot improbable de Jeff Teague (qui confirme qu’il est bel et bien l’un des joueurs les plus sous-estimés de la ligue, avec encore 22 pts et 10 pd à son actif), sur une jambe à 3 pts en sortant du terrain, redonne de l’air aux Hawks : 87-78.
À ce moment-là, on ne croit plus du tout à un possible retour des Pacers…et comme eux non plus, le match est plié : 98-85 score final
.

À ce stade de la série, l’ascendant psychologique est donc clairement du côté des Hawks, les Pacers semblant avoir déjà abandonné.
Et on les voit mal revenir et remporter la série, avec 2 de leurs piliers (Paul George et Roy Hibbert) aussi inexistants.

Prochain match dans la nuit de samedi à dimanche.

Le Résumé vidéo :

[youtube]https://www.youtube.com/watch?v=4AM1Pacr-2M[/youtube]

La box-score :

atlanta

Analyses Franchises NBA 24/24

En direct : toute l'actu NBA