Publicité

Serbie : Le Partizan Belgrade Champion !

La finale du championnat serbe opposait pour la troisième année consécutive le Partizan Belgrade à l’Etoile rouge. Cette série s’est terminée en quatre matches voyant la victoire du premier club.

Partizan wins 2014 Serbian League title (photo: KK Partizan)

Ainsi, Joffrey Lauvergne a été champion de Serbie pour la troisième fois et Boris Dallo et Léo Westerman pour la première fois  même si ce dernier n’a pas joué pendant le match. Contrairement aux trois premières manches de cette finale, la quatrième s’est jouée dans les dernières minutes. A quatre minutes de la fin du match, il semblait gagné pour l’Etoile Rouge qui, grâce à un trois points de Blazić a pu décrocher une prolongation. Cependant, Joffrey Lauvergne a montré l’exemple dans le temps additionnel en bon capitaine en enchainant les points. L’international tricolore a été décisif car son club a gagné le match et remporté le 21ème  titre de son équipe. Le MVP du match est Bogdan Bogdanović qui pendant ses finales a tourné à 30,8 points à 46% aux tirs, 4,8 rebonds et 4,3 passes et une évaluation de 30.

Cependant, deux ans après le triplé de l’élan chalonnais, Joffrey Lauvergne a apporté sa pierre à l’édifice car il a été splendide pendant le premier match avec  26 points à 9/11, 13 rebonds et 36 d’évaluation. Le joueur a été solide et altruiste avant de signer un double-double lors du quatrième match avec  15 points à 6/10 et 10 rebonds pour 25 d’évaluation. Joffrey Lauvergne collectionne les titres européen et est très logiquement dans la liste élargie des sélectionnés  par Vincent Collet. Une question reste en suspens: le joueur parviendra-t-il à remporter un titre mondial ? La réponse sera donnée en septembre en Espagne.

Boris Dallo est très peu employé par Dusko Vujosević et a vécu une saison en dent de scie. Il aurait pu engranger les minutes suite à la blessure de Léo Westermann mais son coach en a décidé autrement. Il a acquis de l’expérience en écoutant les ordres de son entraineur. Un an après son départ de Poitiers, le meneur français a de bonnes raisons de croire qu’il aura plus de temps de jeu la  saison prochaine.

Léo Westermann a reçu une médaille de champion de Serbie bien que le joueur se soit blessé en novembre 2013 et qu’il n’ait pas pu jouer de matchs nationaux avec son équipe.

Europe

Feed NBA 24/24