Publicité

Pro A : Nanterre / Limoges : Un match à suspens

Dimanche soir, Nanterre recevait Limoges. C’était un choc de haut niveau puisque les deux équipes étaient à égalité à la première place du classement.

(Crédit photo : Panoramic)

Dans les premières minutes, le CSP menait ses adversaires de sept points. Il n’a pas fallu longtemps à l’équipe francilienne pour rattraper et dépasser les co-leaders. Lors de la suite de la première mi-temps, l’équipe locale a mis la tête des limougeauds sous l’eau. On avait l’impression de voir une copie parfaite du match de Berlin de vendredi en Euroleague. Toutefois, un joueur a réussi à maintenir son équipe : Trent Plaisted. Après la pause, l’équipe de Limoges a sonné la rébellion suivant l’exemple de son pivot. Le match s’est conclu sur le score de 75 à 72. Nobel Boungou Colo a été désigné MVP de la rencontre. Cependant Trent Plaisted aurait pu obtenir ce titre pour son abnégationL’equipe.fr a recueilli les réactions des acteurs de ce match.

Jean-Marc Dupraz, entraineur du CSP Limoges, a analysé la performance de son équipe :

«On ne peut pas dire qu’on ne mérite pas cette victoire. On a eu le mérite de s’accrocher fade à une équipe qui joue bien au basket, qui a bien défendu, nous a posé des problèmes. Ce n’est sans doute pas notre meilleur match, mais l’état d’esprit était là.»

Nobel Boungou-Colo veut rester positif :

«On a réussi à faire un match difficile, mais on n’a pas lâché. On a eu une réaction d’équipe, on  aurait pu baisser les bras un peu comme à Berlin, mais on a réussi à rester soudés, à s’accrocher. On a su répondre quand on s’est fait attaquer. On avait entendu plein de choses sur nous, c’était méchant, un peu dur. On n’est pas fini en Euroligue, et on a su répondre ici.»

Du coté de Nanterre, Pascal Donnadieu reste lucide sur les progrès que son équipe a à réaliser :

 «On manque de maîtrise défensive à la fin. A nous de grandir et d’apprendre à corriger nos erreurs pour avancer. Ce qu’a fait Limoges est beau. Ils  ont oublié leur échec à Berlin pour réussir à s ‘imposer. Il faut arrêter de tirer à boulets rouges sur les équipes qui représentent la France en Euroligue. Je trouve qu’on ne souligne pas assez les compétences de technicien et tout le travail qu’a fait Jean-Marc Dupraz avec ce club. Il n’y a pas assez de respect du milieu, des médias, pour ce garçon qui tient son cap, qui fait bien son travail.»

Mouhammadou Jaiteh est critique sur la prestation de l’équipe francilienne :

«Ça fait mal car on perd un match qu’on maîtrisait assez bien. On a manqué de lucidité sur la fin, on fait des erreurs défensives, des mauvais choix. Ca va nous servir de leçon. On a perdu, je ne peux pas penser à mon double-double (10 points, 11 rebonds), je pense plutôt au rebond qui m’a échappé.»

En direct : toute l'actu NBA