Publicité

Eurocup : Vincent Collet – « Malgré l’absence d’Ali (Traoré), nous avons tenu dans la raquette »

Mercredi soir, Strasbourg recevait les tchèques de Nymburk. C’était le troisième match du Last 32. Celui-ci s’est conclu sur le score de 87 à80.

Vincednt Collet

(Crédit photo : AFP / J. Soriano)

C’est la deuxième victoire de la SIG. Celle-ci est parmi les deux premiers de son groupe et est, donc qualifiée pour le reste de la compétition. Vincent Collet, coach de Strasbourg, a analysé le match sur le site internet de son club :

« Je voudrais d’abord rétablir une vérité : la présence de Nymburk au Last 32 n’est pas une surprise. Ils y sont depuis plusieurs saisons et étaient en quart de finale il y a deux ans. Et il ne fallait pas faire un petit match pour gagner.

Il y avait sans doute des imperfections mais l’adresse, les passes, nous ont permis de gagner. Hormis ses balles perdues, Antoine (Diot) a été exceptionnel mais notre secteur intérieur a été décisif aussi. On ne peut pas passer sous silence la première mi-temps de Tadija (Tradicevic) et la domination de Matt (Howard) au rebond. Malgré l’absence d’Ali (Traoré), nous avons tenu dans la raquette. La match-up dans le troisième quart temps nous a posé quelques problèmes et Darius Washington a régulièrement trouvé le chemin du panier. Le match a été compliqué jusqu’au bout. L’idéal serait de gagner à Nymburk mais il faudrait aussi que Kazan s’impose à Saint-Pétersbourg. Cela nous donnerait deux chances de nous qualifier ».

Betclic Elite France / Europe

En direct : toute l'actu NBA