Pro A : Les réactions après Chalon / Limoges

Samedi soir, Limoges se déplaçait à Chalon après avoir joué un bon match contre le PAOK Salonique. La rencontre s’est conclue sur le score de 81 à 72.

Adrien Moerman

(Crédit photo : Valentin Delrue)

C’est la troisième défaite d’affilée du CSP Limoges en Pro A. Hier soir, l’équipe limougeaude a sévèrement manqué de dureté en défense. Mais il y a pire Ramel Curry (encore lui) n’a été que l’ombre de lui-même. Entre le premier et le deuxième quart-temps, il a été l’auteur d’un misérable -3 d’évaluation en 5 minutes et 45 secondes! Les acteurs de match ont réagi à la performance de leur équipe dans les colonnes du Populaire du Centre :

ADRIEN MOERMAN, intérieur du CSP : « On a très bien commencé le match mais à partir du deuxième quart­-temps, on a subi. Ce soir (hier), on n’a pas été solidaire sur le terrain, on était éparpillé, on ne se sacrifie pas pour l’autre. Si on continue comme ça, on va couler. En défense, on est catastrophique. À nous de nous remettre en question par­ ce que l’on ne peut pas prétendre au haut niveau en jouant comme ça ».

JEAN-MARC DUPRAZ, coach du CSP : « On a fait une entame très bonne. Je ne comprends pas comment on peut perdre le fil à ce point par la suite. Nos premières rotations n’ont pas été payantes mais ce n’est pas une raison. On est dans le dur, on manque de fraîcheur physique. Collectivement, on explose ».

JEAN-DENYS CHOULET, coach de Chalon : « Je voulais prouver aux joueurs qu’ils étaient capables de faire un truc intéressant. On a fait une boulette contre Bourg mais ce soir (hier), on a bien réagi. C’est plus facile de se motiver contre Limoges que contre Bourg-en-­Bresse. On n’a pas volé cette victoire car les arbitres ne nous ont pas vraiment aidés ».

France / Europe Jeep Elite

Les dernières actualités