Publicité

Pro A : Didier Gadou – « J’espère que nous allons pouvoir transporter jusqu’au Palais des Sports cette émotion ressentie. »

Samedi, l’élan béarnais se déplaçait à Cholet. Ce match a été remporté 78 à 79 par les visiteurs.

Didier Gadou, Directeur Exécutif de l’élan béarnais, montre sa satisfaction au site officiel de son club en voyant la performance de son équipe :

« C’est la victoire de la ténacité, du courage et de l’envie. On s’impose alors que Cholet a fait son match, a tiré à 66% de réussite à l’intérieur et termine la rencontre avec une évaluation collective de 83. On a longtemps vu ce match comme une équation impossible à résoudre tandis qu’on ne parvenait pas à fermer notre raquette face aux drives de Delaney, d’Oliver et qu’on subissait la réussite de Jones et Minnerath. Face à cela, on a su faire preuve d’une générosité incroyable et je tiens à féliciter tout particulièrement des joueurs qui ont été exemplaires comme Abdel Sylla, Charles Bronchard et Yannick Bokolo. Ils ont été très présents en défense, au combat et ce, tout particulièrement après la pause. Marko (Simonovic) avec son trois points dans le corner, David (Denave) sur sa dernière réussite puis l’équipe en défense sur la dernière possession choletaise et ce ballon arraché par Sami Driss : Nous avons su nous montrer décisifs ce soir et j’ai vraiment apprécié cette explosion de joie collective observée sur le parquet. J’espère que nous allons pouvoir transporter jusqu’au Palais des Sports cette émotion ressentie ici à la Meilleraie pour la partager à nouveau dès la venue du Havre avec nos supporters. »

Marko Simonovic, ailier de l’Elan béarnais, veut rester collectif :

« Je retiens avant tout ce soir une belle victoire d’équipe ! Si on a pu être décisif en fin de rencontre, c’est qu’avant cela on a su faire le nécessaire pour ne pas craquer face à une équipe qui restait sur une belle performance face à Dijon. (A propos de son tir à 3 points qui remet l’Elan dans le match dans les ultimes instants de jeu) J’avais vu qu’il restait très peu de temps et qu’on était à -4 donc je savais qu’il fallait très vite shooter mais ce soir, c’est bien David (Denave) qui est notre héros ! »

David Denave, arrière de Pau-Lac-Orthez, se comporte en vainqueur :

« Il fallait stopper notre série négative et on le fait plutôt de belle manière. Cholet a sûrement pensé avoir gagné le match un peu trop tôt. Nous, même à -4 dans la dernière minute, on y croyait. En basket, tout va très vite. (A propos de son interception décisive sur Cedric Banks) J’avais remarqué qu’il se relâchait sur ses remontées de balle, la suite vous l’avez vue avec une grosse dernière défense pour gagner. On a crié dans les vestiaires car c’est un succès après une lutte acharnée. Ce soir, personne n’a triché et on voulait vraiment montrer qu’on n’était pas en vacances. On a envie d’aller en playoffs mais ce n’est qu’une victoire. Il nous faut une série et on va prendre très au sérieux notre prochain adversaire, Le Havre, qui est redoutable. »

Claude Bergeaud, coach béarnais, analyse le succès de son équipe tout en se projetant dans l’avenir :

« C’est une victoire qui fait du bien aux joueurs car ils combattent et ce soir ils sont récompensés de tous leurs efforts. Je suis vraiment content pour eux. Ce match, à 30 secondes de la fin, on était censé le perdre mais on va dire que ce scénario compense un peu les fois où nous n’aurions jamais du nous incliner. Il y a eu beaucoup de joie à l’issue du match car on a accumulé tant de frustration jusqu’ici. Cette fois, la roue a tourné. Bon on a pas mal dérouillé dessous alors qu’on avait dit aux gars de fermer le jeu intérieur. Minnerath et Jones ont fait un gros chantier. Pour y arriver, il fallait pouvoir stopper en premier lieu et en ce sens, Yannick, Charles et Abdel ont fait un énorme boulot. On a su se montrer décisif face à une équipe à notre portée mais maintenant il va falloir l’être face à des équipes de plus gros calibre. Déjà, il faut valider ce succès face au Havre, une vraie équipe de Top 8. »

NBA 24/24

En direct : toute l'actu NBA