Publicité

Pro A : Pascal Donnadieu – « Je suis un peu surpris de ce qu’on a produit. »

Lundi, l’ASVEL recevait Nanterre. Ce match comptant pour la 31ème journée de championnat s’est conclu sur le score de 65 à 88 pour l’équipe francilienne.

Pascal Donnadieu

(Crédit photo : Maxppp)

Nanterre a mené la rencontre du début à la fin. Certains  acteurs du match se sont exprimés sur le site lequipe.fr. C’est le cas de JD Jackson, entraîneur de l’ASVEL, s’est montré dépité :

«Certains de nos joueurs n’y étaient pas, comme Meacham et Acker. Quand Nanterre s’est mis à jouer à un très haut niveau, j’ai senti les gars déstabilisés, statiques. Je ne voulais pas qu’ils rentrent dans leur rythme, leur tempo et ils ont rentré des tirs très difficiles. Et on a subi aussi le jeu dans la raquette. Pour les play-offs, il faut commencer à calculer, c’est très très chaud. Les joueurs vont maintenant jouer leur survie.»

Livio Jean-Charles, intérieur de l’ASVEL, était résigné :

«Je comprends les sifflets du public. Il est normal que les fans soient déçus… On s’est fait surprendre et on a un peu baissé les bras, ce qui n’est pas acceptable. Il faudra arracher les trois derniers matches. Si on n’a pas la rage, on n’y arrivera pas, mais je ne suis pas inquiet, on va y arriver.»

Pascal Donnadieu, entraîneur de Nanterre, se réjouissait de la prestation de son équipe :

«Je suis un petit peu surpris de ce qu’on a produit, c’est une belle satisfaction, on a été très cohérent des deux côtés sans Mykal Riley, cela prouve que le collectif est bien en place et qu’on est capable de faire des choses ensemble. On a fait une prestation aboutie sans beaucoup de trous d’air. Jo (Passave-Ducteil) fait un grand match et on ne souligne pas assez les progrès de Mam Jaiteh, qui a pris une envergure mentalement et physiquement dans le rebond et la dissuasion.

Johan Passave-Ducteil, intérieur de Nanterre, pense à l’avenir :

«Après la défaite contre Nancy, il fallait remonter en selle et sécuriser notre deuxième place. On est venu ici avec l’intention de régler ça le plus vite possible. On va préparer sereinement les play-offs et accueillir un joueur pour remplacer Mykal (Riley). Quand on dit qu’on est un groupe, ce n’est pas pur faire joli. Il y a les 4 Fantastiques (Campbell, Shuler, Riley, Weems) mais pas que, il y a aussi une ossature française qui peut apporter.»

Feed NBA 24/24