Publicité

Pro A : Philippe Hervé – « L’important, c’était surtout de gagner »

Mardi, le CSP recevait Le Mans. Ce match comptant pour la 31ème journée s’est conclu sur le score de 89 à 83 pour l’équipe locale.

Philippe Hervé

Après une bonne entame de match, le Limoges CSP s’est encore fait peur. En effet, la formation limougeaude était menée d’un point à la mi-temps. C’est grâce à un très bon Mickaël Gelabale que l’équipe verte a gagné. Certains acteurs du match ont livré leur impressions dans les colonnes du Populaire du Centre. C’est le cas de Mickaël Gélabale, ailier du CSP qui rendait hommage à ses adversaires :

« Ça n’a pas été simple. Nos adversaires ont bien joué, notamment Charles (Kahudi) et Rodrigue (Beaubois). Ils ont vraiment été au top. Nous, ça faisait dix jours qu’on n’avait pas joué. On était un peu à deux à l’heure en première mi- temps. On n’arrivait pas à retrouver notre agressivité et notre jeu, mais on a rectifié le tir en deuxième. (Sur sa performance individuelle) Je n’avais pas beaucoup joué du match alors quand je suis rentré dans le quatrième quart, j’avais envie. Je me suis lâché. (Sur les encouragements du public) C’est tellement rare cette année que je n’ai pas fait attention (rire). Non, j’ai fait un petit coucou, ça fait plaisir. J’espère que les supporters voient qu’on a une équipe avec beaucoup de talent mais que tout le monde ne peut pas être performant tous les soirs. Après, tous les joueurs qui sont là mouillent le maillot ».

PHILIPPE HERVÉ, coach du CSP, s’est montré critique envers la défense de son équipe :

« Je voudrais voir un match de grande qualité. Ce n’est pas encore le cas parce qu’aujourd’hui, défensivement… Cette équipe est dotée de beaucoup de talents individuels, mais surtout en attaque. Pour compenser ça, il faut que l’organisation défensive soit bien maîtrisée. Ce qui n’est pas le cas, il y a encore trop d’erreurs. Ça ne peut pas être un match référence et quelque part, ça m’arrange. Ça voudrait dire que tout est acquis trop vite. On se construit dans la difficulté. Après, l’important, c’était surtout de gagner. On ne peut pas se permettre deux fois de suite. Il faut aussi mettre en exergue que l’on a fait 25 passes décisives et qu’on n’a perdu que 5 ballons. […] On manque un peu de qualité de stop. Par moments, on s’est fait agresser. Pour l’instant, notre défense sur le porteur de balle est un peu le bémol […] J’aimerais aussi qu’on ait un peu plus l’esprit “killer” ».

RODRIGUE BEAUBOIS, arrière du Mans, a reconnu les qualités offensives de ses adversaires :

« On aurait pu gagner ce match, on a beaucoup de regrets mais sur la fin, ils ont été meilleurs que nous. Ils marquaient de partout… C’est compliqué de jouer un jeu offensif contre Limoges car ils ont de très gros joueurs sur tous les postes. On ne souhaitait pas ce type de match ». 

 

Betclic Elite France / Europe

Feed NBA 24/24