Publicité

Pro A : Philippe Hervé (Limoges) – « On encaisse encore trop de paniers. »

Samedi, Limoges se déplaçait à Nancy. Ce match qui comptait pour la 34ème et dernière  journée de championnat s’est conclu sur le score de 100 à 107.

Philippe Hervé

(Crédit photo : sports.nouvelobs.com)

Il a fallu deux prolongations à Limoges pour se défaire de Nancy. Le CSP a alterné le bon et le moins bon. Si le champion de France en titre veut conserver son titre, il faudra qu’il soit plus régulier pendant les playoffs. Certains acteurs de la rencontre se sont confiés au Populaire du Centre. Adrien Moerman, Intérieur du CSP, pense aux playoffs :

« Dans la première prolongation, on se retrouve mené de 7 points (90­83). On a les couilles pour aller chercher la deuxième. C’est l’état d’esprit dont on aura besoin en play­offs. On s’est imposé face à une belle équipe grâce à notre mental. On savait que Nancy ne lâcherait rien. […] Après, c’est vrai que l’on a encore des lacunes que l’on devra vite effacer. […] On aurait dû gagner ce match avant les prolongations. On doit le “tuer” plus tôt. À nous d’être encore plus dur mentalement. […] Le Havre est une très bonne équipe. Il faudra faire très attention et jouer dur. »

Philippe Hervé, Coach du CSP, a analysé la prestation de son équipe :

« C’était mieux que face à Boulogne. En même temps, on pouvait difficilement faire moins bien. J’ai aimé l’état d’esprit de l’équipe dans le premier quart-­temps mais on ne peut pas donner les points que l’on a donnés en fin de deuxième quart­-temps. On encaisse encore trop de paniers qui sont de la responsabilité des joueurs. Le coach ne doit assumer que 20 % des erreurs… […] J’ai adoré le visage de l’équipe durant les sept dernières minutes du match. Ousmane (Camara) a été très important. On a moins subi avec lui. »

Karim Souchu, Ailier de Nancy, s’est montré critique envers son équipe:

« C’est dommage de ne pas avoir mis tout le match suffisamment d’intensité. On a plus réagi que l’on a agi. Quand on se retrouve à plus 6 dans la première prolongation, on doit “tuer” le match. Pooh Jeter a mis des shoots de haut niveau. »

Alain Weisz, Coach de Nancy, nourrit des regrets :

« Les deux équipes ont li­ vré un match magnifique. On a été en difficulté au dé­ part mais on s’est bien repris. On aurait pu gagner le match à la fin du temps réglementaire puis dans la deuxième prolongation. Mais on n’a pas de Pooh Jeter… Philippe (Hervé) met en avant les sept dernières minu­ tes du match. Moi, je vais les mettre de côté… » 

En direct : toute l'actu NBA