Pro A : Une finale entre chaud et froid

Jeudi, la troisième manche de la finale avait lieu à Beaublanc. Si l’atmosphère pendant le match a été brûlante, cela n’a pas été le cas après le match.

Logo de la SIG

En rentrant dans les vestiaires, Vincent Collet, coach de Strasbourg, a refusé de serrer la main de Frédéric Forte, Président du CSP. Le technicien a expliqué ce refus de la manière suivante :

 » @Fred_Forte a dit que l’on pratiquait un basket de rue. C’est irrespectueux donc je ne lui serre pas la main. »

Matthieu Marot a tweeté  la vidéo de ce qui s’est passé :

D’après le quotidien L’équipe, plus tard, à la sortie des vestiaires des joueurs de Strasbourg, ces derniers ont été chahuté par une partie du public limougeaud. Ce fait a fait réagir Martial Bellon :

« Ce qui s’est passé ce soir est inadmissible. La sécurité de nos joueurs n’a pas été assurée. Je n’ai jamais vu ça dans aucune salle en France. Je peux vous dire qu’à Strasbourg, ça ne se serait jamais passé. »

En voyant ce qui s’est passé après le troisième  match de la finale, la SIG a décidé de demander la protection des forces de l’ordre pour le match de samedi.

Betclic Elite France / Europe

Toute l'actu NBA