Pro A : Une finale sous surveillance

Vendredi, l’équipe de Strasbourg a demandé une protection policière suite à des problèmes avec certains supporters limougeauds.

La salle de Beaublanc

(Crédit photo : Thomas Jouhannaud pour La Montagne)

Le commissaire Paul Agostini, patron de la police de la Haute-Vienne, a décidé que le dispositif policier serait plus important que celui du troisième match pour deux raisons : Tout d’abord, le match de samedi est un match à enjeu. En plus, il a lieu pendant un weekend. Le commissaire tient à préciser que le dispositif qui sera mis en place samedi soir est « tout à fait classique pour ce genre d’événements ». La  police sera présente « à la  fois aux  abords du stade et à l’intérieur de Beaublanc, une surveillance discrète pour éviter tous débordements« .

Betclic Elite France / Europe

Toute l'actu NBA