Publicité

NBA – Preview 2016-2017 : Indiana Pacers

Les Pacers ont terminé la saison à la 7e place de la conférence Est et 2e de leur division, avec un bilan de 45 victoires pour 37 défaites. Malgré une belle opposition face aux Raptors, l’équipe se fait sortir au 1er tour des playoffs en 7 matchs. Après une saison plutôt réussie, Larry Bird a pourtant opéré beaucoup de changements dans l’effectif ainsi que dans le staff pour pouvoir viser plus haut. Le pari du changement sera-t-il gagnant ?

Classement l’année dernière : 7e place de la conférence Est, 2e de la division Central

Starters 2015-2016 : George Hill, Monta Ellis, Paul George, Myles Turner, Ian Mahinmi

Les départs : Frank Vogel coach (Magic),  Solomon Hill (Pelicans); George Hill (Jazz); Ian Mahinmi (Wizards): Jordan Hill (Wolves) , Chase Budinger (Nets), Ty Lawson (Kings),

Les arrivées :  Al Jefferson (Hornets); Jeff Teague (Hawks);  Thaddeus Young (Nets); Jeremy Evans (Mavs); Aaron Brooks (Bulls) , George Niang (Fresno State), Kevin Séraphin (Knicks)

Le 5 majeur possible : Jeff Teague, Monta Ellis, Paul George, Thaddeus Young, Myles Turner

Le visage des Pacers a beaucoup changé au cours de cette intersaison. Frank Vogel a été remercié juste après l’élimination de son équipe au premier tour des playoffs et remplacé par Nate McMillan. Il retrouve donc une place de head-coach après plusieurs années passées en tant qu’assistant. L’équipe a également laissé partir la Hill-connection, dont George qui était meneur titulaire et qui sévira dorénavant au Jazz. Son départ a été compensé par l’arrivée de Jeff Teague, qui est un pur meneur de jeu. Le joueur aura à cœur de montrer qu’il a encore le niveau All-Star, après une saison difficile du coté d’Atlanta où il a peu à peu perdu du temps de jeu au profit de Dennis Schröder. Cette arrivée va apporter une garantie et une stabilité à ce poste. L’autre acquisition importante de la franchise au cours de l’été est celle de Thaddeus Young en provenance des Nets. Il sort d’une saison à 15,1 points et 9 rebonds de moyenne. C’est un joueur polyvalent sur le poste 3-4, ce qui manquait à Indiana la saison dernière.

Il sera aussi intéressant de suivre l’évolution de Myles Turner cette saison après une campagne rookie réussie. Les Pacers ont également signé Al Jefferson , ainsi que Kevin Séraphin. Cela assure une rotation solide au poste de pivot. Pour débuter la saison Turner prendra la place de titulaire et Jefferson sera quant à lui remplaçant . En effet le style de jeu du plus jeune colle plus avec la volonté de Larry Bird d’imposer un rythme rapide. Al Jefferson sera quant à lui une arme offensive intéressante à l’intérieur en sortie de banc s’il n’est pas embêté par les blessures.

Si on ajoute à toutes ces arrivées la présence de Paul George, qui a retrouvé son niveau parmi les tous meilleurs joueurs de la ligue et de Monta Ellis qui est toujours capable de cartons offensifs, on obtient une équipe très équilibrée et qui pourrait faire très mal la saison prochaine. Sur le papier l’équipe est belle mais Nate McMillan a du travail pour pouvoir construire une identité et une alchimie au sein du groupe. Si tout se met en place, on pourrait retrouver Indiana très haut cette saison.

Le joueur à suivre :  Jeff Teague . Il prend la place de George Hill dans le cinq des Pacers. Il devrait apporter plus d’organisation au jeu de l’équipe et aussi plus de vitesse. S’il retrouve son meilleur niveau, il sera capable de rendre Indiana très dangereux au relais de Paul George et pourquoi pas, faire de l’équipe un outsider de la conférence Est.

Objectifs de la saison : L’équipe est bâtie pour permettre à la franchise de retrouver les sommets. Le minimum serait donc une place en demi-finale de conférence, mais pour que la saison soit une réussite Indiana devrait viser la finale de conférence à l’est.

NBA 24/24

En direct : toute l'actu NBA