Publicité

Pro A – J2 : Le Limoges CSP confirme à Nancy

Dans un match où les attaques ont pris le dessus sur les défenses, le Limoges CSP s’est imposé à Gentilly après prolongations (100-94). 

L’avant-match :

Dans un contexte difficile, quelques jours seulement après avoir appris la démission de son président, le SLUC Nancy recevait le Limoges CSP pour le compte de la deuxième journée. L’équipe d’Alain Weisz se devait de gagner devant son public après avoir perdu sur le parquet du Paris-Levallois, tandis que Limoges se déplaçait à Gentilly pour confirmer après sa victoire sur Dijon à Beaublanc.

La rencontre :

Après 10 minutes de jeu, c’est le CSP qui est devant (14-22). Les limougeauds, solides en défense, sont cohérents en attaque, à l’image de l’activité de C.J. Fair et de Klemen Prepelic. Limoges accroît même l’écart et prend 10 points d’avance à quatre minutes de la mi-temps (28-38). William Buford, MVP de la rencontre (23 points, 6 rebonds, 7 passes, 27 d’évaluation en 38 minutes), prend un coup de chaud et ne rate presque rien. Le moment venu pour le SLUC de lancer son match et de passer un 12-2 au CSP. Ebi Ere (17 points) et le dernier MVP du championnat de Chypre, Thaddeus McFadden (24 points) permettent même aux couguars de mener à la mi-temps (43-40).

 

Festival de shoots à trois points

En deuxième mi-temps, le SLUC creuse un peu plus l’écart et semble prendre le match en main (54-47, 25′ puis 61-52, 28′). Les nancéiens sont plus agressifs et plus adroits que les limougeauds, qui ne vivent que par leurs shoots à trois points. Pourtant, des bons passages de Wojciechowski (4 points) et du même C.J. Fair (15 points à 7/12) ramènent le CSP tout près (61-58). Dans les dix dernières minutes, on assiste alors à un mano à mano entre les deux équipes. Ebi Ere sur le banc, le SLUC s’en remet à McFadden, agressif près du cercle. Mais c’est insuffisant face au festival des shooteurs limougeauds ! Prepelic par deux fois, Scott par trois, puis même Wood pour ses premiers points de la partie permettent au CSP d’être devant à 35 secondes de la fin (85-87). Mais Trasolini, auteur d’un bon match (21 points, 9 rebonds, 2 passes pour 29 d’évaluation en 41 minutes) remet les deux équipes à égalité (87 partout) avant de manquer son lancer franc bonus pour arracher la victoire.

Prolongations

En prolongations, Nancy mène rapidement et semble plus frais que les limougeauds, qui ont joué jeudi en Coupe de France (victoire à Saint-Chamond 70-65). Après un sans faute de Prepelic sur la ligne des lancers (24 points, 4 rebonds, 4 passes, 26 d’évaluation en 32 minutes), c’est DaShaun Wood, serein sur la ligne, qui va offrir la deuxième victoire en autant de matchs au CSP. Performant en prolongations (7 points), l’ancien manceau finit le match avec un match plus complet que la semaine dernière (10 points, 5 passes et 5 rebonds).

Le débrief :

Les deux équipes, qui ont énormément shooté derrière la ligne (à 64 reprises dont 39 pour les limougeauds) se sont livrées une belle bataille au rebond (remportée par le CSP 42-38). Les limougeauds, qui se déplaceront à Levallois le week-end prochain, comptent bien surfer sur leur dynamique de quatre victoires en autant de matchs officiels. En revanche, Nancy n’aura plus le droit à l’erreur en recevant Cholet.

 

Le MVP :

capture-decran-2016-10-01-a-22-20-19

William Buford

POINTS REBONDS PASSES DÉCISIVES ÉVALUATION
23 (8-17 47,1%) 6 7 27

Betclic Elite

En direct : toute l'actu NBA