Pro A – J2 : L’ASVEL comme en finale !

Hier soir se tenait la revanche de la finale de la saison passée entre Strasbourg et Lyon-Villeurbanne, pour le compte de la 2ème journée du Championnat de France de ProA.

L’avant match :

Les deux équipes ont démarré par une défaite lors de la première journée, l’ASVEL à domicile face à Monaco et la SIG au Mans.
Match important pour les deux équipes tant par la symbolique que par l’enjeu lui même de ne pas démarrer par deux défaites et voir ainsi Monaco se détacher.

La rencontre :

Les deux équipes semblaient tendues au départ de cette partie. Un premier round d’observait nous laissait sur le score de 10 partout après 7 minutes de jeu. La SIG est alors montée en intensité et a pu creuser un premier écart en fin de premier quart temps. Sous les assauts de Mam Jaiteh et Frank Ntilikina les locaux sortaient en tête (22-15) . 

Le trio Jaiteh-Leloup-Ntilikina faisait beaucoup de mal à la défense de l’ASVEL; un coup à l’intérieur avec Jaiteh, un coup à 3 points avec Leloup, un coup en périphérie avec Ntilkina. Matt Howard le bucheron faisait son entrée et nous régalait de quelques dunks. L’ASVEL survivait grâce aux exploits de Uter et quelques shoots de Lang.
La mi-temps sonnait sur le score de 47 à 32 ! Les visiteurs s’en sortaient bien, même à -15, tant la domination était nette pour Strasbourg. 

Dès le début de ce troisième quart temps, l’écart continuait de grandir jusqu’à atteindre les 20 unités (52-32).
C’est alors que les verts, vexés, sortirent de leur sieste …
Kwame Vaughn, à 3 points, lançait la rébellion. Meacham, jusqu’alors discret avec seulement 2 points inscrits, envoyait lui aussi quelques banderilles. En 2min30, Strasbourg encaissait un 14 – 0 (52-46) !
Paul Lacombe en leader tentait de stopper l’hémorragie mais les Villeurbannais étaient en feu ! Les artilleurs fous, Meacham et Dragovic, étaient insolents d’adresse mais la SIG tenait bon avec un petit point d’avance à la fin du troisième quart temps (61-60).

Amine Noua sur un dunk faisait enfin passer les siens en tête (61-62). L’expérimenté Watkins sortait lui aussi de sa réserve et assommait les alsaciens à l’intérieur pour ensuite servir les shooters Meacham et Lang à l’extérieur. Strasbourg n’y arrivait plus. Le vent avait tourné.
L’ASVEL se détachait et ne serait plus rejointe.
La rencontre s’achevait sur le score de 76 à 84. La SIG a subi une descente vertigineuse passant d’un 52 -32 à un 76 -84, soit un 24 à 52, incroyable ! 

Le débrief :

Strasbourg, qui avait pris le match par le bon bout et asphyxiait des Villeurbannais apathiques, n’a pas su tuer le match et maintenir l’intensité nécessaire pour l’emporter. L’ASVEL qui a compté jusqu’à 20 points de retard dans le troisième quart temps a pris feu. Cet exploit rattrape la défaite face à Monaco et psychologiquement fait le plus grand bien au champion sortant.

Le MVP : 

Trenton Meacham a relancé son équipe en seconde période. Il inscrit 15 de ses 17 points en deuxième mi-temps, avec de gros shoots à 3 points !

Trenton Meacham

POINTS REBONDS PASSES DÉCISIVES ÉVALUATION
17 (7-11 63.6%) 2 3 19

Le résumé du match en vidéo (LNB TV)

 

France / Europe Jeep Elite

Publicité

Dernières actualités