Publicité

Champions League – J1 : Strasbourg tombe, Monaco impressionne

Pour cette première édition de la Ligue des Champions, la nouvelle compétition européenne fondée par la FIBA, Monaco s’est imposé sur le rocher face à Francfort (65-47), tandis que Strasbourg est tombé en Lituanie (91-84). 

Débuts compliqués pour Strasbourg

En difficulté en championnat, Strasbourg se déplaçait dans le nord-est de la Lituanie pour y affronter la Juventus Utena, issue des qualifications. La SIG, privée de Matt Howard, touché au dos ce week-end, avait à coeur de bien lancer sa saison européenne.

Les hommes d’Henrik Dettmann ont très mal débuté le match. Après dix minutes, les strasbourgeois pointaient déjà à 15 unités des lituaniens (30-15). Appliqués et intelligents, les locaux ont pris feu derrière l’arc (40% sur le match), à l’image notamment du shooteur Gytis Sirutavicius, homme fort du match, auteur de 25 points à 7/11 dont 5/9 à trois points pour 24 d’évaluation. L’activité dessous de Vaidas Cepukaitis, (14 points et 5 rebonds pour 20 d’évaluation) et l’agressivité de Sulskis (17 points, 6 rebonds, 3 passes pour 23 d’évaluation) ont permis à la Juventus de débuter la compétition par une victoire. La SIG était pourtant revenue à hauteur dans le début du quatrième quart (66-66 33′), par l’intermédiaire d’Erving Walker (20 points, 4 rebonds, 5 passes pour 22 d’évaluation) mais les cinq fautes de Murphy et de Leloup, arrivées trop tôt dans le match (25′ et 28′), ont pénalisé le club alsacien. Dans une fin de match au coude à coude (83-80 39′) grâce à Mam’ Jaiteh, maladroit mais volontaire (17 points, 4 rebonds, 4 passes pour 17 d’évaluation), c’est le même Sirutavicius, qui va donner la victoire aux locaux (91-84), en inscrivant sept points dans la dernière minute. Strasbourg tentera de réagir la semaine prochaine à Avellino, solide vainqueur de Mega Leks 84-70.

Monaco, toujours en haut

Monaco débutait sa campagne européenne en recevant les Skyliners de Francfort. Auteur d’un début de saison moyen avec trois victoires et trois défaites en six matchs, l’équipe allemande avait fort à faire en affrontant peut-être l’un des favoris de la compétition, qui surnage en Pro A.

Les hommes de Zvezdan Mitrovic ont contrôlé le match de bout en bout, en imposant une dureté défensive de très haut niveau. Devant après 10 minutes sur un panier de Dee Bost (15-11), Monaco s’est détaché sur un shoot du parking de Gladyr, auteur de 13 points à 3/6 à trois points (28-17, 16′). Malgré les 17 points et 8 rebonds de Shields (21 d’évaluation), le collectif monégasque a répondu présent (seul Bangaly Fofana n’a pas marqué). Les performances de Zack Wright en tête de liste (9 points, 3 rebonds, 4 passes pour 17 d’évaluation), Brandon Davies (10 points,8 rebonds et 2 contres), puis Amara Sy (4 points, 7 rebonds, 3 passes) ou encore Nik Caner-Medley (9 points, 5 rebonds, 2 passes) ont permis à Monaco de livrer un match abouti, malgré les non-matchs de Shuler (2 points à 0/10, 3 balles perdues pour -8 d’évaluation) et de Ouattara (3 points et 2 rebonds).

Grosse performance donc des monégasques que de laisser Francfort en dessous des 50 points marqués. La Roca Team recevra la semaine prochaine les slovènes d’Helios Domžale.

Les autres résultats

capture

En direct : toute l'actu NBA