NBA Flashback – 2010 : Le premier triple-double de Stephen Curry

0

Et voilà, nous sommes le 24 octobre 2016 à l’heure où nous écrivons ces lignes. Le monde du basket dans son entièreté retient son souffle, puisque nous sommes la veille de la reprise NBA, cette date que nous attendions tous depuis le sacre de Cleveland le 20 juin dernier. Mais il y a un joueur qui, actuellement, doit être en train de bouillonner à l’idée de prendre sa revanche. Il répond au doux nom de Stephen Curry. Élu pour la deuxième année consécutive Most Valuable Player (à l’unanimité, et c’est le seul à l’avoir fait dans l’histoire, tout de même) après une saison gargantuesque, le meneur des Warriors se sent coupable de cette défaite amère. Et cela peut se comprendre. En plus du titre de MVP d’un point de vue personnel, Curry emmène les siens vers un record NBA cette fois-ci collectif, à savoir les 73 victoires, battant les Bulls de Michael Jordan et Scottie Pippen au nombre de victoires dans une saison régulière, mais ses Warriors et lui tombent sur la dernière marche, celle du Game 7. Mais ne remuons pas le couteau dans la plaie. 

Cependant, chez Parlons Basket, on a décidé de revenir un peu aux origines de Curry, c’est-à-dire à sa première saison dans la grande Ligue. Revenons donc en arrière, jusqu’au 10 février 2010, à un match opposant les Warriors aux Clippers de Los Angeles, alors menés par Eric Gordon, Baron Davis ou encore Marcus Camby. Et c’est ce jour-là que Stephen Curry, alors encore peu connu du grand public, va décider de terrasser son adversaire, en inscrivant son premier triple-double en carrière, avec 36 points, 13 passes et 10 rebonds, à 63,6% au shoot derrière l’arc (7/11), ajoutant 3 interceptions, le tout en 46 minutes de jeu. Le score final sera sans appel : 132-102, victoire des Warriors.

Ce triple-double de Curry sera le premier des sept qu’il a fait jusqu’à maintenant dans sa carrière. C’est peu certes, si on le compare à Russell Westbrook par exemple, qui en compte déjà 42. Mais avant de vous lancer dans ces highlights de Baby Face, intéressons-nous aux records NBA détenus par le natif d’Akron, Ohio :

  • Plus grand nombre de tirs à 3 points marqués/tentés en playoffs NBA : 98/231, en 2015 (soit 42% de réussite).
  • Plus grand nombre de tirs à 3 points marqués/tentés en une saison NBA : 402/886, en 2016 (soit 45% de réussite).
  • Plus grand nombre de tirs à 3 points marqués/tentés par un duo en une saison NBA : 678/1536 avec Klay Thompson (soit 44% de réussite).
  • Plus grand nombre de tirs à 3 points marqués en un match NBA : 12 (avec Kobe Bryant et Donyell Marshall).
  • Plus grand nombre de tirs à 3 points marqués dans un mois de saison NBA : 81, en janvier 2016.
  • Plus grand nombre de matchs avec minimum un 3pts marqué : 152, série en cours.
  • Plus grand nombre de points marqués dans une prolongation : 17.
  • Seul joueur terminant une saison à +30pts de moyenne par match, avec 50% au shoot, 40µ à 3pts et 90% aux lancers-francs dans l’histoire de la NBA (2016).
  • Seul joueur marquant +30pts de moyenne par match en ne jouant que 35 minutes par match en moyenne, dans l’histoire de la NBA (2016).

A 28 ans, Stephen Curry détient déjà à lui seul 13 records personnels. Certains semblent compliqués à battre, même par lui-même, comme les 402 shoots à 3pts en une saison, un record qui devrait tenir un bout de temps encore. Battra-t-il le record détenu par Ray Allen du plus grand nombre de 3pts inscrits en carrière NBA? Chef Curry est à 1 593 3pts réussis, il lui manque donc très exactement 1 264 paniers à mettre pour battre Ray Allen. Faisable? Pourquoi pas. En attendant, revenons à nos moutons, et admirez les talents de Curry quand celui-ci s’impose sur le terrain, et ce dès son année rookie, c’est cadeau :

Source : Youtube

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.