Pro A – J7 : L’Elan Béarnais co-leader du championnat !

Le Portel recevait ce soir l’Elan Béarnais en clôture de cette 7ème journée de Pro A.
Les promus sont pour la première fois au sommet du basket français et ont réalisé de belles prestations jusque là. Une victoire à domicile les placerait en milieu de tableau tandis qu’une défaite les ferait chuter en fin de classement. 

Quant aux Palois, ils se déplaçaient avec pour objectif de prendre la tête du championnat en compagnie de l’AS Monaco qui a subi sa première défaite à Nancy.

L’avant match : 

Pau reste sur une grosse prestation face à Orléans et arrive dans le Nord en conquérant malgré le départ de Sek Henry pour le BCM dans la semaine (Henry avait signé en tant que joker de Yannick Bokolo blessé à la cuisse mais s’est vu proposer un contrat jusqu’à la fin de la saison à Gravelines).
Le Portel après avoir emporté le duel des promus face à Hyères-Toulon, a été dominé sur le parquet de l’ASVEL le week-end dernier.
La dynamique actuelle et l’expérience des Béarnais leurs donnent l’avantage dans les pronostics.

La rencontre :

Le Portel prend les devants dans ce match avec un premier tir de Franck Hassel. Ce début de partie est plutôt brouillon des deux côtés, avec des ballons perdus, des interceptions, des allers-retours en vain …
D.J Cooper pourtant bien surveillé par Mohamed Hachad enchaine les passes décisives dans ce premier quart-temps pour ses ailiers Robinson et Mipoka souvent démarqués dans les corners. Il inscrit également son unique panier du match. L’Elan Béarnais mène alors 11 – 14.
Alain Koffi et Franck Hassel se livrent à un joli duel. Ils entretiennent la marque.
Ce premier quart temps demeure tout de même assez équilibré. Le Portel résiste bien pour l’instant et conclut avec 4 points de retard; 17 – 21.

Alain Koffi cède sa place à Vitalis Chikoko qui sert immédiatement J.K Edwards, lui aussi arrivé sur le parquet, pour 2 nouveaux points.
Le puissant Chikoko fait une superbe entrée et donne 8 points d’avance aux verts et blancs (23 – 31 4′).
Ce second quart temps est lui aussi assez brouillon avec beaucoup de jeu de transition et des shoots en première intention qui, malheureusement pour le spectacle, ne rentrent pas.
Les deux équipes sont plutôt maladroites de loin ce soir : 2/18 à 3 points pour les locaux contre 9/30 pour les visiteurs !
Les blancs du Portel s’accrochent inexorablement. Grâce à Donaldson et Chathuant, ils reviennent encore à -4 (27-31).
Mais Ron Lewis les punit à 3 points. Le jeune Léo Cavalière termine le quart temps sur un nouveau jeu de transition et toujours sur une superbe passe de D.J Cooper dans le timing pour un panier facile. C’est déjà la 10ème passe décisive pour le meneur palois ! Et nous n’en sommes qu’à la mi-temps sur le score de 29 à 38. Rien n’est fait dans cette partie.

Robinson auteur d’un joli double-double avec 13 points et 10 rebonds fait grimper l’écart à +12 dès l’entame de ce troisième quart (29 – 41).
Côté Portélois, Hassel (14 points) et Dorsey (11 points) tentent de maintenir leur équipe à flot. Mais Mipoka encore servi par l’inévitable Cooper, refait à nouveau l’écart (36 -48 5′).
Et quand le talentueux Okobo s’y met aussi à 3 points, les espoirs des locaux semblent s’anéantir (37 – 51 4′).
« Semblent »seulement car le coeur des Nordistes est grand et Hachad qui s’est tant donné en défense commence à mettre quelques points, bien suivi par Lance Goulbourne.
Enfin, Benoit Mangin obtient un 2+1 mais ne convertit pas son lancer-franc. Le Portel est revenu à -8 à l’approche du dernier quart-temps, 50-58 !

Dans Le Chaudron des Vikings tous les espoirs sont permis ! Mais l’adresse est décidément absente pour les locaux qui avaient bien besoin de quelques shoots de loin.
Les Palois de J.K Edwards et Ron Lewis ne se privent pas de sanctionner leurs adversaires et ainsi reprendre un matelas confortable de 13 points (52-65 7′).
Lewis encore à 3 points, caviardisé par Cooper, dicte le sort de ce match. C’est lui qui, à plusieurs reprises, a maintenu la tête sous l’eau aux Calaisiens.
Les locaux tentent l’impossible avec des tirs rapides longue distance mais rien ne rentre.
Cette fin de rencontre est contrôlée par les Palois qui obtiennent un nouveau succès à l’extérieur 63 -72 !

Le debrief :

Les Portélois se sont remarquablement défendus mais sont tombés sur une équipe en grande confiance. Le maestro D.J Cooper a parfaitement mené sa barque en distribuant allègrement le jeu. Il termine la rencontre avec 18 passes décisives ! Du caviar !
Pour la première fois en 11 ans, l’Elan Béarnais est en tête du championnat de France …
C’es dur pour Le Portel mais leur effectif manque d’impact et d’un ou deux joueurs capables d’emballer le match. Il faudra s’accrocher mais rien n’est perdu pour eux dans ce championnat qui reste encore très long.

Le MVP :

coop
Il peut avoir la tête haute D.J ! (Photo : Pépé / Parlons-basket.com)

Avec seulement 4 points mais avec 18 passes, 7 rebonds, 4 interceptions pour 21 d’évaluation c’est une nouvelle fois D.J Cooper qui rafle la mise.
Le meneur Palois nous a éblouis par sa maîtrise, sa vista sur les transitions, sa capacité à décaler ses coéquipiers pour des shoots ouverts !

Le résumé du match en vidéo (LNB TV)

err

En direct : toute l'actu NBA