Pro A – J9 : L’Elan se reprend !

L’Elan Béarnais accueillait hier soir une vieille connaissance, l’équipe d’Antibes. Les nostalgiques se souviennent de merveilleuses rencontres et des duos  Conrad McRae – Ricky Winslow face à David Rivers – Michael Ray Richardson. C’était en 1995 déjà …
Mais cet esprit demeure toujours dans les yeux des supporters venus nombreux au Palais ! 

L’avant match : 

Après une lourde défaite à Hyères-Toulon, les Palois se devaient de relever la tête à la maison. Un temps incertain, D.J Cooper a finalement pu s’entrainer en fin de semaine et a donc participé à ce match.
Les Sharks restaient sur 4 défaites de rang et un gros revers face au voisin de Monaco; pas de quoi être rassuré pour ce déplacement en Béarn …

La rencontre :

Les Palois prenaient le meilleur départ avec un 10 – 2 ! Seul Tim Blue parvenait à marquer pour Antibes. Les Béarnais cherchaient à faire mal à leurs adversaires à 3 points mais l’adresse les fuyait. De l’autre côté, le néo-drafté, Isaia Cordinier puis Tim Blue encore, entraient leurs shoots de loin.
Les Sharks recollaient rapidement au score (12 -10 6′). 
C’était le quart-temps Tim Blue qui, avec un nouveau tir à 3 points faisait passer les siens devant pour la première fois (14-15 4′); déjà 8 points pour lui en moins de 6 minutes !
Mais les Béarnais ne se laissaient pas endormir, bien au contraire. Servi par D.J Cooper, Chikoko envoyait un gros dunk autoritaire sous le cercle après plusieurs feintes !
C’est finalement les locaux qui sortaient en tête à la fin de  ce premier acte 21 – 20. Un joli quart temps avec de l’engagement de l’adresse et du spectacle !

Les 10 minutes suivantes furent beaucoup plus hachées, avec beaucoup de fautes et de lancer-francs. Et à ce jeu, ce sont les béarnais qui s’en sont sortis le mieux, prenant 6 points d’avance à 3 minutes de la mi-temps (33-27).
Sur un shoot au buzzer ligne de fond , l’imposant J.K Edwards de ses douces mimines renvoyait tout le monde au vestiaire sur le score de 45 à 37.
Avec seulement 8 points de retard, tout était encore possible pour les Sharks.

Alain Koffi, faisait passer la barre des +10 dès l’entame de cette seconde période (47 -37). Le même Koffi s’envolait quelques secondes plus tard pour un magnifique alley-oop envoyé par D.J Cooper !
Contre toute attente, après avoir reçu ce coup sur la tête, les hommes de Julien Espinosa prirent feu. Otule puis Kouguerre, l’ex béarnais, et enfin Galliou par 2 fois à 3 points infligeaient un 11 -3 aux verts et blancs. Les Sharks étaient revenus à égalité 52 partout !
Mais l’éternel Cooper refaisait partir la machine paloise; d’abord par un tir à 3 points puis par une passe décisive pour Robinson (59-54 3′).
Max Kouguerre réalisait un bon passage et saluait ses anciens coéquipiers par un nouveau tir de loin (61-58 1′).
Les Antibois ne lâchaient absolument rien dans ce match. Ce troisième quart temps s’achevait sur la marque de 64 à 60 en faveur des locaux.

Ces 10 dernières minutes s’annonçaient palpitantes. Cordinier par un joli appel « back-door » mystifiait la défense paloise avant de claquer un smash sans opposition. Kouguerre égalisait sur l’action suivante (64-64 9′).
La défense béarnaise allait alors se réveiller, enchainant les stops. L’adresse revenait également. Robinson, Lewis, Cooper faisaient rapidement l’écart. 
Quand même J.K Edwards scorait à 3 points, les espoirs Antibois semblaient définitivement terminés. Après un n-ième ballon perdu (15 contre seulement 7 pour Pau), Robinson bien lancé en contre-attaque envoyait un énorme dunk (79-68)!
Coach Espinosa éteignait l’incendie par un temps mort. Il ne restait que 4’54 à jouer.
Les Sharks jouaient alors leur va-tout, en allant chercher des paniers rapides à fort pourcentage à l’intérieur et en coupant les actions paloises. Ils parvenaient à revenir mais le sang froid de D.J Cooper aux lancer-francs était remarquable (10/11). Le meneur américain maintenait un écart suffisant pour ne pas paniquer.
Malgré une remarquable combativité Antibes s’inclinait sur le score de 84 à 79 !

Le debrief :

Les Béarnais ont réalisé un match moyen mais l’efficacité de D.J Cooper a fait la différence. Avec 20 passes décisives, 20/22 aux lancer-francs et une évaluation d’équipe à 96, l’équipe de l’EBPLO était tout de même difficile à aller chercher.
Les Sharks plus adroits sur les tirs mais plus brouillons sur le jeu placé ont tout tenté. 
Les Antibois devront se servir de ce match pour se relancer à domicile, face à Nanterre, le week-end prochain.
Les Palois auront un déplacement périlleux à Chalon sur Saône dans ce match qui s’annonce palpitant ! 

Le MVP :

Comme bien souvent c’est le brillant D.J Cooper qui est élu MVP de ce match. Le meneur Palois nous a encore offert un joli match avec :
18 points, 2/3 à 3 points, 10/11 aux LF, 6 rebonds, 8 passes pour 28 d’évaluation. 

 Le résumé du match en vidéo (LNB TV)

Betclic Elite France / Europe

Toute l'actu NBA