Publicité

Pro A – J14 : Porté par Dee Bost, Monaco s’impose face à Pau

 

 

Dans le cadre de la 14ème journée de championnat, le leader monégasque accueillait sur le rocher une équipe du top 4, l’Elan Béarnais Pau-Lacq-Orthez.

 

Avant match

Victorieux cette semaine en Champions League et impressionnant face à la SIG, le leader monégasque jouait pour la troisième fois en moins d’une semaine devant son public. En face du leader se dressait l’équipe surprise du top 4 : l’Elan Béarnais qui restait sur une victoire à domicile face à Dijon en championnat mais sur une défaite en Roumanie en coupe d’Europe. Si l’infirmerie paloise était vide, a contrario celle de Monaco annonçait complet : Brandon Davies, Yakuba Ouattara, Jamal Shuler, Zack Wright et Paul Rigot.

 

 

La rencontre

 

Le match met du temps à réellement trouver du rythme, les monégasques troublés par les absences de leurs cadres et Pau embêté par les fautes (à l’image de Yannick Bokolo qui écope de sa 2e faute après 2 minutes) et par le jeu des hommes de Zvezdan Mitrovic. Le jeu est brouillon du côté de Monaco et du côté béarnais seul Alain Koffi trouve la cible, 6-6. Jordan Aboudou se fait remarquer par son activité et son énergie des deux côtés du terrain, à l’image d’une interception qu’il finit au dunk. D.J Cooper et Nik Caner-Medley se rendent coups pour coups. Le jeune Thomas Jeram profite des nombreux blessés pour grappiller quelques secondes. Après 10 minutes de jeu, c’est l’ASM qui mène 18-17.

C’est au tour de John Bryant de tenter de répondre à D.J Cooper. Le jeune Thomas Jeram fait faute sur CJ Cooper à 3 points: le meneur américain réalise un 3/3 et permet à Pau de repasser devant 21-22. Eric Bartéchely décide lui aussi d’ouvrir son banc en mettant Léopold Cavalière sur le terrain. Jordan Aboudou écope d’une faute technique mais Cooper ne rentre pas le lancer : 23-26. Pendant que D.J  Cooper s’amuse à la passe dans la raquette, Bangaly Fofana à l’opposé saute au-dessus de tout le monde. Anthony Goods, signé par l’Elan il y a 4 jours de cela, est parfaitement servi par D.J lui aussi (29-34). Mais en face Dee Bost prend de vitesse la défense paloise. Vitalis Chikoko bat John Bryant sur le rebond et ce dernier commet la faute : 31-41, plus gros écart du match. L’action du match a alors lieu : pris en boîte par Amara Sy et Jordan Aboudou, D.J Cooper arrive malgré tout à déclencher un shoot à 10 mètres au buzzer et ça rentre dedans pour l’Américain. A la mi-temps, les Béarnais mènent 33-44. D.J Cooper règne sur la partie avec jusque-là 14 points, 2 rebonds, 7 passes et 17 d’évaluation.

Monaco rentre dans cette deuxième mi-temps avec la ferme intention de défendre fort: le duel Dee Bost / Yannick Bokolo est un modèle de dureté. L’Américain est partout d’entrée et permet par ses passes et son scoring à Monaco de revenir et même passer devant : 46-44. Seule ombre au tableau dans cette entame de seconde période : après seulement  4 minutes de jeu, Jordan Aboudou écope de sa 4e faute. Bost est déjà à 18 points après 25 minutes de jeu. Il faudra attendre 5 minutes pour voir l’Elan marquer dans ce troisième quart-temps. Zvezdan Mitrovic écope alors d’une faute technique. Dans la foulée, c’est au tour de JK Edwards qui se plaint auprès des arbitres d’être sanctionné d’une faute technique lui aussi. A la fin de ce quart-temps, Monaco a fait plus que combler son retard et mène 54-52.

Les Monégasques continuent de mettre une énorme pression en défense et coupent D.J Cooper du ballon. Les deux équipes se rendent coups pour coups, Anthony Goods et Dee Bost se répondent à 3 points. Mais malgré un grand match de Yannick Bokolo notamment, Monaco est impérial dans le money-time à l’image de Sergii Gladyr qui sanctionne de loin. Monaco empêche les Béarnais de marquer dans cette seconde mi-temps, avec seulement 22 points inscrits, soit moitié moins qu’en première. Victoire des hommes de Zvezdan Mitrovic, 77-64.

 

Le débrief 

Privé de 4 de ses joueurs, Monaco a eu du mal en première mi-temps à trouver du rythme et concrétiser les bonnes actions face à une équipe paloise opportuniste et toujours portée par un grand C.J Cooper. Mais en deuxième mi-temps, l’équipe du rocher a monté en puissance défensive pour empêcher Pau de marquer et pour la première fois de la saison de marquer moins de 70 points. Monaco se déplacera dès mardi à Orléans pour enchaîner. Le même jour, Pau aura à cœur de finir ce début d’exercice invaincu à domicile en accueillant Paris Levallois.

 

Le MVP

Dee Bost et ses 26 points auront permis de rajouter 3 points au bilan monégasque et de passer  un agréable Noël.

Betclic Elite France / Europe

Feed NBA 24/24