NBA – Documentaire : L’art du triple double

Oscar Robertson, Magic Johnson, Jason Kidd, Wilt Chamberlain, Larry Bird… Ces grands noms de la NBA ont su maîtriser l’art du triple-double dans le moindre détail jusqu’à en faire des véritables spécialistes du genre. Au fil du temps cet art s’était un peu perdu dans les méandres de la grande ligue, mais peu à peu ce phénomène est revenu sur scène. Certains joueurs ne sont pas innocents à ce fameux retour au premier plan, on pense notamment à Lebron James mais surtout à Russell Westbrook et James Harden qui sur ces deux dernières saisons ont réussit l’exploit de se placer parmi les meilleurs. Pour cela, la NBA a décidé de réaliser un documentaire sur cet art où peu de joueurs peuvent se targuer de le maîtriser sur le bout des doigts. 

La notion de triple-double n’est pas seulement une ligne de statistiques complètement hallucinante. Le triple-double outre son aspect numérique est la capacité pour un joueur d’avoir un impact et de peser sur un match tout en ayant la responsabilité de prendre la bonne décision au bon moment sur une courte séquence et pouvoir la répéter plusieurs fois sur une rencontre.

En matière de triple-double, Oscar Robertson en connaissait un rayon, lui qui sur l’entièreté de sa carrière en a réalisé 181, est devenu le seul et unique joueur de toute l’histoire de la NBA à tourner en triple-double de moyenne sur la saison 1961-1962 avec 30,8 points, 12,5 rebonds, et 11,4 passes décisives de moyenne par match. Et devinez quel est le joueur actuel qui pourrait réussir l’exploit de tourner en triple-double de moyenne à la fin de  la saison ? Notre chère pile électrique du Thunder : Russell Westbrook. Car si il s’est récemment invité dans le Top 5 au plus grand nombre de triple-double réalisé, le marsupilami d’Oklahoma City est en train de tenir un rythme totalement infernal depuis le début de la saison le poussant un peu plus vers les plus grandes légendes.

Quant à James Harden, bien que ce dernier soit positionné bien plus loin dans le classement que son compère (23 triple-doubles), est devenu une référence lui aussi dans ce domaine. Repositionné au poste de meneur depuis l’arrivée de Mike D’Antoni, le barbu du Texas jouit de son incroyable sens du jeu et de la passe pour pouvoir prétendre une place dans cette catégorie. Pour rappel, Harden est le seul joueur de l’histoire à avoir réalisé deux triple-doubles à plus de 50 points sur une saison régulière (Face aux Sixers : 51 points, 13 rebonds et 13 passes / Face aux Knicks : 53 points, 16 rebonds et 10 passes).

Total triple-doubles sur les 5 dernières saisons

En clair, les deux joueurs sont en train peu à peu d’entrer dans l’histoire aux côtés des plus grands et c’est pour cela que la NBA sortira plusieurs épisodes qui expliqueront comment et pourquoi ce phénomène est revenu sur le devant de la scène grâce à certains joueurs de la ligue.

Le premier épisode en question.

NBA 24/24

Toute l'actu NBA