Publicité

Pro A – Leaders Cup : Sans trembler, Pau remporte le 1er quart de finale face à Paris

Dans le cadre de la 5e Leaders Cup de la LNB, l’Elan Béarnais rencontrait le Paris Levallois. Retour sur le premier match de la compétition à Disneyland ce vendredi.

L’avant-match

            Fréderic Fauthoux qui se retrouve face à l’Elan Béarnais, cela n’est jamais vide de sens. Celui qui aura passé l’ensemble de sa carrière de joueur dans le sud-ouest ne part pourtant pas favori. En effet, le club « local » qui s’est qualifié à la différence paniers marqués/encaissés s’était incliné durant les journées de Noël au Palais des Sports (77-61). Mais les Parisiens ne sont pas à prendre à la légère car ils sont capables de grands prestations (seule équipe à être allée battre Monaco sur son terrain cette saison en championnat). De son côté, l’équipe d’Eric Bartecheky se déplace avec énormément de confiance : une série de 5 victoires de suite, mais forcément touchée par la mise à pieds de J.K Edwards par le club cette semaine et une victoire difficile à Orléans samedi.

La rencontre

            Les premières minutes de match sont assez compliquées pour les deux équipes : Pau perd un ballon d’entrée et il faudra attendre 3 min pour que Jason Rich inscrive le premier panier dans le jeu (que 4 lancers jusque-là) pour son équipe. Les franciliens vont punir les oublis béarnais avec un 0-8 pour mener 4-10. D.J Cooper arrête la série grâce à un tir à 3 points, imité sur l’attaque suivante par Ron Lewis qui remet les deux équipes à égalité (10-10). Paris arrive à se frayer un espace dans la raquette par l’intermédiaire de Tyler Harris pendant que Vitalis Chikoko répond pour Pau. A la fin de ces dix premières minutes, l’Elan mène d’une toute petite unité, 19-18.

            D’entrée de deuxième quart-temps, Jean-Michel Mipoka et Ron Lewis arrosent à 3 points quand D.J Cooper prend Landing Sane de vitesse : 27/21. Jason Rich essaye de réveiller son clan en pénetrant dans la raquette paloise mais Yannick Bokolo et Alain Koffi scorent et mettent les Parisiens à distance (32-23). Paris se précipite dans le jeu et Antywane Robinson inscrit 5 points en quelques secondes. Il faudra attendra la 19e minute de jeu pour voir Jason Rich inscrire le premier trois points des joueurs de Frédéric Fauthoux. Le jeune Léopold Cavalière lui répond de suite à 2 points et Pau se rend dans les vestiaires avec 15 points d’avance (43-28).

            Les Parisiens semblent être revenus avec de meilleures intentions dans cette seconde partie, et débutent celle-ci avec une grosse pression ; tandis que Vincent Poirier se fait également remarquer en attaque. Mais Antywane Robinson, à nouveau, réalise une série de 5 points en quelques secondes. Cyrille Eliezer-Vanerot profite du peu d’espace qui lui ai donné pour dunker avec puissance dans la raquette.  D.J Cooper, bien placé en défense intercepte 2 balles coups sur coups mais Jason Rich ne semble pas prêt à laisser l’équipe béarnaise s’envoler au score. Le poste 2 américain fait passer son équipe sous la barre des 10 points, 55-47. L’Elan Béarnais n’arrive plus à scorer et voit Paris se rapprocher à la fin du 3QT : 57-50.

            Alain Koffi entame ces dix dernières minutes avec un dunk autoritaire. Jean-Michel Mipoka quant à lui n’hésite pas à 3 points et permet lui aussi de faire respirer son équipe. C’est à ce moment-là que D.J Cooper décide de faire le show et caviardise ses co-équipiers qui ne se font pas prier pour marquer. Vincent Poirier comme souvent cette saison refuse d’abdiquer et continue d’aspirer les rebonds en attaque pour tenir son équipe à flot. Mais l’Elan ne tremble pas et profite de toutes les erreurs parisiennes, notamment les fautes qui donnent des lancers, pour garder de l’avance. Si dans les derniers instants, Jason Rich essaye de jouer son va-tout, le sort du match est plié : l’Elan Béarnais s’impose pour son premier match en leaders cup, 76-65.

Le débrief

24-10, tel est le score du second quart-temps qui a, en grande partie, coûté le match au Paris Levallois. Les Parisiens semblaient branchés sur courant alternatif au niveau de l’intensité cette après-midi alors que Pau aura su tenir son intensité et son sérieux durant quasiment toute la partie. Les joueurs d’Eric Bartecheky ont fait respecter la logique du classement et se tournent dorénavant vers la demie-finale de demain, en attendant de connaître leur adversaire.

Le MVP

D.J Cooper : 11 points, 3 interceptions, 10 points pour le métronome de l’Elan.

 

Betclic Elite France / Europe

En direct : toute l'actu NBA