NBA – Le coup de gueule de la semaine : La sale semaine des Warriors sans KD

Pendant le match qui opposait les Warriors aux Wizards, Kevin Durant est sorti sur blessure une minute après l’engagement suite à une mauvaise chute du presque-all star Zaza Pachulia. Pas mal d’inquiétude, mais à priori la zone de confort la plus célèbre de la NBA devrait pouvoir rejouer les playoffs. L’occasion de briller était donc belle pour les Splash Brothers en l’absence de KD, mais ils ont fait tout l’inverse…

Car au final c’est Washington qui s’est imposé logiquement 108-112 avec un Marcin Gortat en double-double (12 points-12 rebonds), un Bradley Beal à 25 points et avec un John Wall à 19 passes décisives !

De l’autre côté, si Draymond Green a fait de tout comme à son habitude (14 points, 8 rebonds, 14 passes décisives mais zéro coup de pied), on attendait de voir Klay Thompson et Stephen Curry en l’absence de Durantula, ce fut catastrophique. Non seulement Klay Thompson n’a pas pu retenir Bradley Beal, mais il a également livré une partition horrible avec seulement 16 points en shootant à 25% et avec un splendide 3/13 à 3 points digne de Kobe version 2015/2016.

Et Stephen Curry dans cette histoire? Légèrement mieux avec 25 points à 45% mais un 2/9 à 3 points qui fait tâche, il fera bien pâle figure face à la démonstration de John Wall.

Après ce match, aucune inquiétude dans les rangs des Warriors et on peut les comprendre, Washington est très difficile à jouer en 2017, deux jours plus tard ce sont les Bulls qu’il fallait battre, et avec la manière. Là encore on attendait les Splash Bro’, et là encore ils ont été mauvais…

Face à ces Bulls les Warriors n’ont inscrit que 87 points pour une défaite 87-94. Alors 87 points quand on s’appelle Orlando c’est bien, mais quand il s’agit des Warriors? C’est bien simple, c’est un cataclysme. Alors évidemment, KD étant peut-être l’attaquant le plus propre de la NBA, son absence se remarque au compteur et c’est une trentaine de points qu’il faut combler. Mais cela n’excuse pas la nouvelle piètre prestation de Klay Thompson et Stephen Curry.

Le premier? 5/22 au tir et seulement 13 points avec un solide 1/11 derrière l’arc. Le second? Un petit 10/27 mais surtout un 2/11 à trois points, inhabituel. Comme en finale NBA, les deux snipers ont disparu et pas qu’un peu… Curry se montrera à nouveau assez serein après le match, en disant qu’il ne va pas changer toutes ses habitudes, que ça va revenir.

Pourtant en face Jimmy Butler et Dwayne Wade n’ont pas été étincelants avec 22 et 12 points, et Chicago n’étant pas la meilleure défense de la ligue, c’est inquiétant. Mais cela reste les Warriors, l’an dernier même s’ils avaient un banc plus consistant, il n’y avait pas Kevin Durant. Le temps de retrouver quelques automatismes et Golden State devrait à nouveau gagner.

Mais cela prouve bien que derrière Green, s’il y a bien un joueur indispensable à cette équipe, c’est bel et bien Kevin Durant. Il va manquer aux Warriors, et il peut leur manquer cruellement si les Splash Brothers ne se reprennent pas en main…

Messieurs Thompson et Curry, il va falloir se reprendre. Mais les deux pouvant prendre feu à tout moment et quand on connait le passif de Curry, on doute fort que la crise va se poursuivre bien longtemps. Premiers éléments de réponse? Face aux Knicks à 21H30, ça peut faire très mal. 

NBA 24/24

Toute l'actu NBA