EuroLeagueWomen – Quart de finale : Bourges passe tout près de l’exploit à Koursk !

En déplacement en Russie ce mercredi pour leur quart de final aller d’EuroLeague, les Tangos savaient qu’elles auraient fort à faire pour renverser l’impressionnante équipe de Koursk, invaincue en EuroLeague cette saison (14 victoires- 0 défaites). Les Berruyères croyaient néanmoins en leur chance de créer un exploit et firent tout proche d’y parvenir…mais s’inclinèrent finalement 76-71.

Après un début de match très serré, où l’on assiste à pas moins de 6 changements de leaders dans les 5 premières minutes, c’est finalement Bourges qui creuse un petit écart (11-15, 6’16) sur un trois points d’Alexia Chartereau auteure d’une entrée fracassante (19 pts dont 10 dans le premier quart). Bourges garde l’avantage et parvient même à accroître son avance en fin de quart temps (17-25, 10’) grâce à un deuxième panier primé de d’Alexia Chartereau et un Layup de Bojovic (10 pts, 3 passes 13 d’éval). Les Russes sont agressives en début de deuxième quart et Epiphanny Prince (4 pts, 4 passes) ramènent son équipe à 4 points, obligeant Valérie Garnier à prendre un temps mort. Ce dernier fait du bien à l’équipe de Bourges qui, bénéficiant d’un très bon passage de Kayla Alexander (11 pts, 5 rbds, 12 d’éval), recreuse l’écart (22-33, 14’07). Les deux Américaines Ogwumike (22 pts, 14 rbds, 26 d’éval) et Maccoughtry (25 pts, 8 rbds, 31 d’éval) tentent de maintenir leur équipe à flot mais impressionnantes de fluidité et de réussite en attaque les Berruyères conservent leur avance et repartent au vestiaire à + 11 (32-43 à la mi-temps). À 70% de réussite à 2 points et seulement 6 balles perdus, Bourges a réalisé une première mi-temps de haute volée ! L’équipe de Koursk s’est quant à elle montrée sans solution en défense et très maladroite à mi-distance dans cette première période.

Au retour des vestiaires, Bourges repart avec les mêmes intentions et Paoline Salagnac, sur un superbe back-door permet à son équipe de compter 15 points d’avance ! Agressives en attaque, les Berruyères provoquent les fautes et gardent leur avance malgré le bon passage d’Elena Kirillova (4 pts, 2 rbds). Malheureusement pour les Tangos, Maccoughtry sonne la révolte, inscrit 5 points de suite et Koursk n’est plus qu’à 8 points ! Bourges ne trouve plus la mire à 3 points et Ogwumike intenable dans la raquette enchaîne les rebonds offensifs et les paniers près du cercle pour ramener son équipe à  4 petits points des Tangos. Une grosse défense conclue par une contre-attaque de Marine Johannès (4 pts, 3 passes) redonne un peu d’air à Bourges à l’issue de ce troisième quart (53-59, 30’) . On sent toutefois que la machine russe est lancée et que la confiance a changé de camp à 10 minutes du terme de la rencontre. Ogwumike continue son festival à l’entame du dernier quart et permet à son équipe de repasser devant au score pour la première fois depuis le 1er quart temps ! Les Tangos ne comptent pas s’avouer vaincues et continuent de se montrer agressives à l’instar de leur capitaine, Jo’ Leedham (12 pts, 6 rbds 7 passes, 17 d’éval). Un trois points de Chartereau redonne même 4 points d’avance au club français et tous les espoirs sont encore permis ! Cependant, sous l’impulsion d’une Maccghoutry on fire dans cette deuxième mi-temps, Koursk reprend l’avantage (69-66). Chartereau, époustouflante ce soir marque son 4ème tir primé et permet aux siennes de recoller au score. Galvanisées par leur public les Russes inscrivent un 7-0 et malgré un dernier panier de Jo’ Leedham Bourges s’inclinent sur le score de 76-71.

Les Berruyères (sans Clarissa Dos Santos) ont livré un beau combat et ont fait douter leur adversaire jusqu’au bout. À l’image d’une Jo’ Leedham surmotivée pour son retour en EuroLeague et d’une Alexia Chartereau des grands soirs, Bourges n’aura pas démérité. Les Tangos n’ont cependant pas réussi à contrôler le rebond (23 rebonds offensifs pour Koursk !) et c’est sûrement la clé du match. Elles devront impérativement s’imposer vendredi au Prado pour maintenir l’espoir d’une qualification en demi-finales !

Basket Féminin EuroLeague, EuroCup Women

Toute l'actu NBA