Publicité

Pro A – J24 : Orléans remporte le match de la peur

Photo : Vincent Ortega

Samedi soir, Orléans a battu Nancy dans le match des relégables. L’OLB repasse devant le SLUC et met la pression sur Antibes.

L’avant match

Nancy semblait décroché mais a su se relever et revenir dans la course au maintien. Orléans n’arrive pas à enchainer et espérait la réception des Lorrains pour se relancer. Les deux équipes jouaient très gros et l’ascendant psychologique à l’issue de ce match semblait déterminant pour la suite du championnat …

La rencontre

Orléans était bien fébrile à l’entame de cette rencontre, manquant des shoots et perdant des ballons. Nancy en profitait pour mener rapidement 2-7. Mais Antoine Eito enfilait 3 tirs à 3 points. Bien accompagné dans le secteur intérieur par Marcellus Sommerville, il permettait à son équipe de passer un 10 -0 au SLUC  (12-7 5′).
Les visiteurs avaient bien du mal à marquer. Eito mettait son 4ème tir à 3 points dans ce premier quart temps qui s’achevait sur le score de 24 à 16 !

Nemanja Milosevic faisait une belle entrée, incisif de suite, il provoquait des fautes, servait parfaitement ses intérieurs et avait de l’adresse de loin.
Ainsi, l’OLB faisait grimper son avance à +11 (33-22 6′).
En face, Mbaye et Brown n’abdiquaient pas et évitaient la déroute.
En fin de mi-temps, Brion Rush et surtout Dario Hunt maintenaient l’espoir pour les Nancéens. Le Sluc entraient au vestiaire avec 8 points de retard : 43 – 35.

Nancy tentait son vatout en shootant à 3 points, mais la réussite n’était pas là, à l’image d’un Urtasun à seulement 1/8 aux tirs dont 1/4 à 3 points.
McAlarney sortait de sa boite et Antoine Eito sanctionnait encore de loin. Orléans prenait le large (53-38 7′).
Le duo Hunt – Rush se rebiffait. Nancy rattrapait son retard sur les exploits de ces deux joueurs. Et sur un dernier tir de Demond Mallet, le SLUC revenait à seulement 4 points.

Les 10 dernières minutes s’annonçaient tendues … avec un lancer franc, Brion Rush resserrait toujours plus le score (54-51 9′).
Mais les shooters Orléanais allaient tuer ce match. McAlarney et Milosevic à 3 points redonnaient 10 points d’avance; un écart qui allait être suffisant et contrôlé par les joueurs du Loiret.  J.P Prince réalisait une superbe fin de match, omniprésent des 2 côtés du terrain : rebonds, interceptions, agressivité vers le cercle, provocation de fautes, passes décisives. Avec son compère Sommerville, ils dominaient la fin de match et donnaient une victoire méritée à Orléans sur le score final de 78 à 68.

Le Debrief

Dans ce match de la peur, Orléans a semblé d’abord fébrile avant de dominer la rencontre. Le jeu collectif des locaux a été bien meilleur que celui de Nancy : plus de passes, plus de shoots ouverts, de réussite, de rebonds et une évaluation de 95 contre 62.
L’OLB repasse devant Nancy et revient sur Antibes, mais les 2 équipes restent pour l’instant relégables …

Le MVP

Meneur de son équipe et auteur de 5 tirs à 3 points, le titre de MVP revient à Antoine Eito.
J.P Prince s’est aussi joliment illustré avec 15 points, 7/7 aux lancer-francs, 7 fautes provoquées et 22 d’évaluation.

Antoine Eito

Points Rebonds Passes décisives Évaluation
15 (5-11 45.5%) 0 4 15

 

Feed NBA 24/24