Publicité

NBA – LeBron James a éteint tout l’Indiana en une mi-temps

Loin d’être ultra-dominateurs lors des deux premiers matchs, les Cavs avaient fait le travail pour repartir de la maison avec 2 victoires. Complètement dépassés en première mi-temps la nuit dernière dans l’Indiana, LeBron James and co ont remonté un handicap historique de 25 points pour mener la série 3 à 0. Champions.

Les Pacers avaient pourtant parfaitement commencé. Une excellente adresse, un Paul George bien présent, des coéquipiers qui font le travail et une Bankers Life Fieldhouse rugissante. Pendant deux quart-temps, les champions en titre sont aux abonnés absents. LeBron James limite la casse mais Kyrie Irving ou encore Kévin Love sont loin du rendement affiché lors du match 2, seul Tristan Thompson est précieux sous le cercle. Les Pacers profitent d’un excellent Paul George qui envoie 21 points à lui seul dans le second quart-temps, soit autant que les Cavaliers réunis. A la mi-temps, les Pacers mènent de 25 points sur le score de 74 à 49. Ils viennent de battre leur record de points inscrits sur une mi-temps en playoffs. La défense des Cavaliers n’existe pas et Indiana semble avoir trouver la bonne carburation. On ne voit pas comment ce match peut échapper aux hommes de l’Indiana mais l’issue de cette rencontre va parfaitement illustrer la saison de ces deux équipes. Paul George est efficace mais LeBron James va finalement donner la leçon.

Le troisième quart-temps marque le début du come-back des Cavaliers. Paul George disparait de la circulation et voit LeBron James pointer le bout de son nez. Le King est revenu d’un déficit de 3 victoires à 1 en finales NBA alors un retard de 25 points lors d’un premier tour de playoffs, ce n’est rien. LeBron artille derrière la ligne à 3 points et distribue les caviars pour Korver ou encore Frye qui punissent la défense des Pacers à 3 points. George avait inscrit 21 points dans le deuxième quart ? James répond avec 15 points dans le troisième quart et une remontada bien amorcée.

Tyronn Lue laisse Love et Irving sur le banc lors du dernier quart-temps et donne les clés du match à LeBron James qui va verrouiller l’affaire. Les Pacers gardent le lead mais l’issue est inévitable, le cyborg a tous les ballons et est inarrêtable. En face, Paul George attaque le cercle mais les fautes ne tombent pas. Bien sûr les Pacers ne peuvent s’en prendre qu’à eux-mêmes car perdre une telle avance n’est pas acceptable mais impossible de ne pas évoquer l’arbitrage qui n’a franchement pas aidé les hommes de Nate McMillan. En mode playoffs, LeBron James offre la victoire aux Cavs 119-114. Les champions en titre mènent la série 3 à 0 et sont en route pour passer en demi-finale de conférence avec un sweep. Triple-double pour James avec 41 points, 12 passes et 13 rebonds. Les 36 points, 9 passes et 15 rebonds de George n’auront pas suffi aux Pacers.

Les Cavs ont réussi le plus gros come-back de l’histoire des playoffs car remonter 20 points de retard à la mi-temps cela n’était arrivée qu’une seule fois. A cette époque, en 1948, la NBA ne portait pas encore ce nom. Au passage, LeBron James est devenu le 7ème meilleur rebondeur des playoffs et surtout le 3ème meilleur marqueur en playoffs, dépassant Kobe Bryant. Il n’a plus que Kareem Abdul-Jabbar et Michael Jordan devant lui et disons le, ce n’est qu’une question de temps avant qu’il ne les dépasse.

Au regard de la première mi-temps des Cavs, on se demande bien comment ils vont pouvoir conserver leur titre de champion. Mais leur deuxième mi-temps nous oblige à croire en eux car ils sont capables du meilleur comme du pire. Absents en défense pendant la première mi-temps, ils ont resserré la vis en seconde pour étouffer les Pacers. Et puis, quand le meilleur joueur du monde est dans vos rangs, rien n’est impossible.

 

NBA 24/24

En direct : toute l'actu NBA