Publicité

LFB – Playoffs : Charleville se fait surprendre à domicile par Villeneuve d’Ascq

Les Guerrières se rendaient dans les Ardennes avec un bon contingent de supporters derrière elles et un air optimiste. Leurs adversaires, certainement déçues d’avoir perdu leur finale de Coupe de France contre Bourges samedi, avaient envie de profiter de l’avantage du terrain que leur avait offert leur 2ème place au classement à la fin de la saison régulière. 

Et ce sont les Flammes qui débutent le mieux le match, avec une Lidija Turcinovic particulièrement adroite. Elle marque son 3ème panier après 5’30 de jeu et donne un écart de six points à son équipe (12-6). Mais Alina Iagupova (18 points, 15 d’évaluation) réagit pour Villeneuve et au bout du premier quart temps l’avantage n’est plus que d’un point en faveur des joueuses de Romuald Yernaux (14-13). Les choses continuent ainsi jusqu’à ce que ce dernier prenne un temps mort 3 minutes avant la pause. Ses joueuses y répondent parfaitement, à l’image d’une Kaleena Lewis (15 points, 13 d’éval) qui prend feu. Amel Bouderra (11 points, 6 rebonds, 6 passes) ajoute deux lancers au buzzer pour agrandir l’écart entre les deux équipes. À la mi-temps le score est de 38-28 en faveur des Flammes.

Au retour des vestiaires les deux défenses se durcissent et les pertes de balles s’accumulent. Valériane Ayayi est très présente dans les contestations défensives pour Villeneuve et puis elle se montre en attaque aussi, ajoutant un tir primé qui porte les Guerrières à 6 points des Carolos (48-42). Mais Kim Mestdagh répond pour les Flammes et Charleville garde toujours un avantage de 10 points…jusqu’au moment où une faute sur Aby Gaye provoque l’énervement de Romuald Yernaux, qui le voit sanctionné d’une faute technique. Aby Gaye réussit ses trois lancers consécutifs et Charleville mène de 7 points (52-45) à la fin du 3ème quart.

Au début du dernier quart-temps la tension devient insupportable. Les Guerrières continuent sur leur bon chemin – un ballon chipé par Olivia Epoupa (6 points, 6 rebonds, 10 d’évaluation) provoque une faute antisportive de Valériya Berezhynska (sa 4ème)….et peu après elle sort sur sa 5ème faute. L’avantage de son équipe est maintenant inexistant et à 4 minutes de la fin, Villeneuve mène pour la première fois, grâce à un nouveau panier d’Aby Gaye. Mais Charleville ne lâche pas l’affaire. Un trois points de sa meneuse emblématique, Amel Bouderra, enflamme à nouveau la salle. Alicia Devaughn ajoute un panier qui redonne un écart de 4 points aux Ardennaises avec 2’37 à jouer (61-57) mais les filles de Fred Dusart n’ont pas dit leur dernier mot. Kamila Stepanova (12 points, 16 d’évaluation) redonne l’avantage aux Guerrières  à 44 secondes du terme, et avec 18 secondes sur l’horloge, Jo Gomis (10 points) marque son premier lancer franc, suite à la faute de  Kim Mestdagh. Le deuxième est raté mais un énorme rebond offensif d’Epoupa redonne la balle à Villeneuve. L’ESBVA laisse ensuite s’écouler les 24 secondes de la possession et avec seulement une seconde à jouer, Kaleena Lewis lance un dernier tir désespéré et sans succès. Le banc de Villeneuve d’Ascq aura marqué 33 points contre 13 pour Charleville. Villeneuve frappe un grand coup dans cette demi-finale en s’imposant à l’extérieur 61-63, et recevra Charleville samedi pour essayer d’accéder à la finale en deux manches.

Basket Féminin LFB, LF2

Feed NBA 24/24