On le sentait, ce game 5 avait une odeur de clap de fin pour OKC et le Brodie en Playoffs depuis la défaite à domicile il y a deux jours. The Beard et sa bande ont fini le travail à la maison cette nuit.

Pris à son propre piège, le Thunder de Westbrook a donc été éliminé des Playoffs cette nuit lors du game 5 au Toyota Center, démontrant une fois de plus une Westbrook-dépendance plus forte que jamais.

Russel nous aura cependant livré une performance dantesque dont lui seul a le secret : 47 points (à 15/34 aux tirs, 11 rebonds et 9 passes) Une belle façon de quitter les playoffs à sa manière, les armes à la main. Le match était pourtant bien parti et l’ouragan Westbrook écrasait tout sur son passage en première mi-temps et puis vint cet énorme passage à vide en sortant du banc (2/11 aux tirs pour un vilain 5/18 du parking) qui leur sera fatal.

De l’autre côté, on pouvait voir des Rockets tout en maîtrise bien emmenés par leur chef d’orchestre James Harden compilant 34 points (à 8/25 aux tirs), 8 rebonds et 4 passes mais aussi bien aidés par un collectif tout aussi surmotivé derrière lui avec Patrick Beverley, (15 points, 8 rebonds et 3 passes) Lou Williams (22 points) et Néné Hilario  (14 points, 7 rebonds) pour prendre le relais du barbu.

C’est ce qui aura tué le Thunder dans ce match, surtout la non-présence de soutien derrière le Brodie qui s’explique par les petits rendements de ses coéquipiers à commencer par Steven Adams (7 points et 9 rebonds en 39 minutes), Victor Oladipo qui aura lui aussi aura été absent pendant ce match (10 points à 4/17 aux tirs et 6 petits rebonds) et Andre Roberson avec un vilain 1/7 aux tirs.

Il n’y avait donc pas match sur cette série avec d’un côté, un collectif organisé et mené à la baguette par The Beard, et de l’autre une équipe d’Oklahoma City reposant uniquement sur le talent pur de Russel Westbrook. On aurait préféré voir cette série se continuer tant on a pris du plaisir à voir s’affronter les deux candidats au titre de MVP cette année.

Les Rockets et Harden envoient donc un Russel Westbrook gigantesque tout au long de la saison mais peu épaulé en vacances. Les Rockets sont maintenant tournés vers l’affrontement entre les Spurs et Memphis puis ce qu’ils affronteront le vainqueur cette série. À suivre…

A propos de l'auteur

Rookie chez Parlons Basket et grand fan de NBA. #DubNation #StrenghtInNumbers