NBA – Playoffs : Les Warriors s’imposent au forcing face aux Spurs !

On l’attendait, cette première rencontre entre des Warriors à l’aise depuis le début de ces Playoffs et des Spurs essoufflés après la série face à Houston et sans leur légendaire meneur Tony Parker. On pensait voir une victoire facile des joueurs de la baie d’Oakland et pourtant ce fût complètement autre chose.Ce match commençait pourtant très mal pour des Warriors un peu amorphes et pris à la gorge dès le début par des Spurs déterminés et appliqués. Le tout emmené dans ce premier quart par un bon LaMarcus Aldridge bien épaulé par Kawhi Leonard.

Rapidement, l’écart se creuse et les Texans prennent facilement une bonne avance, le premier quart se terminant à +14 pour les visiteurs. (30-16) Le second quart-temps partait de la même manière l’écart grimpant même à +2o mais les Warriors ne lâchaient pas pour autant, promettant ainsi une seconde mi-temps palpitante en cas de run des locaux.

Pas de chance pour les Spurs, Kawhi Leonard déjà blessé pendant la série face à Houston fût contraint de laisser ses partenaires dans le 3° quart-temps à cause d’une mauvaise chute sur sa cheville douloureuse, et The Claw va pouvoir s’en mordre les doigts puis ce qu’après son départ, les Warriors vont enchaîner un 18-0 qui débouchera sur une remontada incroyable de 25 points finissant sur une victoire pleine de mérite 113 à 111.

Côté Warriors, les joueurs de Mike Brown (Steve Kerr étant toujours out) ont pu compter sur un énorme Stephen Curry avec 40 points à 14/26 dont 7/16 à 3-pts le tout avec 7 rebonds, 3 passes et 3 interceptions. Il fut bien épaulé par un Kevin Durant très chaud dans le 3° et 4° quart-temps avec des tirs clutch au possible, il finit avec 34 points à 11/21 aux tirs, ajoutant 5 rebonds, 4 passes et 4 contres. Draymond Green quant à lui a fait ce qu’il sait faire de mieux, être partout des deux côtés du terrain rendant ainsi une feuille de stats à son image avec 9 points, 7 rebonds et 7 passes. On notera tout de même le match fantomatique de Klay Thompson, l’arrière ne trouvant pas la mire ce soir avec 6 petits points à 2/11 aux tirs.

Côté Spurs, on a vu les belles performances de Kawhi Leonard avec 26 points à 8/13 et 8 rebonds, (même s’il a dû quitter ses partenaires en cours de route) LaMarcus Aldridge et ses 28 points, 8 rebonds à 11/24 et l’éternel Manu Ginobili compilant 17 points à 7/10 et 3 interceptions. Cependant, on se doit de parler du tout petit match de Pau Gasol et de Patty Mills respectivement 5 points et 2 rebonds, ainsi que 5 points à 1/8 pour l’Australien.

On s’attendait à un match facile, ce fût complètement l’inverse, cependant, malgré le gros écart imposé par les Spurs dès le début de la rencontre, les Warriors ont su mettre le coup d’accélérateur au bon moment profitant de la blessure de l’ailier de San Antonio. Ils effacent ainsi un déficit de 25 points soit le 3° plus gros comeback de l’histoire des Playoffs. Le ton est donné pour la suite, il faudra se ressaisir très vite chez les Spurs qui ont clairement laissé filé ce match qui leur tendait les bras. Prochain rendez-vous à l’Oracle Arena ce mercredi à 03h00. 

NBA 24/24

Les dernières actualités