Transferts – Le CSKA impuissant face au départ de Milos Teodosic

En NBA, la free agency anime toujours les étés ! En juillet, il faudra peut-être se tourner vers l’Europe pour y voir le diamant à se disputer !

Dans deux mois, les équipes NBA vont pouvoir se disputer certains des meilleurs éléments du championnat. Si l’on excepte Stephen Curry et Gordon Hayward voire Kevin Durant (si titre de Champion à la clé ?), que l’on imagine mal partir de Golden State et Utah, le reste de la liste de joueurs disponibles fait saliver : Chris Paul, Blake Griffin, Paul Millsap, Pau Gasol ou Dwayne Wade ont des « Player Option »  alors que Kyle Lowry, Jrue Holiday, Serge Ibaka, George Hill ou Jeff Teague sont « unrestricted free agent » et peuvent regarder n’importe quelle proposition de l’une des trente franchises NBA.

Malgré ces noms plutôt ronflants, celui d’un joueur encore en Europe vient prendre une place de plus en plus importante. Milos Teodosic (30 ans, 1m95), le génial meneur serbe du CSKA Moscou deviendra lui aussi agent libre après sa saison en Russie (il est au club depuis 2011). Les équipes NBA, qui s’ouvrent de plus en plus aux joueurs européens, connaissent la qualité du basket proposé par Teodosic et la plupart aimeraient s’offrir les services du serbe. Avec des moyennes à 16.2pts, 7ast, 2.1reb pour 17.4 d’évaluation en 27 matchs, ce n’est pas moins d’une douzaine d’équipes qui reviennent à la charge avec plus ou moins d’insistance. Parmi ces équipes, Brooklyn, Utah, Denver et Sacramento sont à ce jour les pistes les plus chaudes pour le vainqueur de l’Euroleague 2016 !

Pour le site Eurobasket Andrei Vatutin, président du CSKA Moscou, répond à la question de l’après Teodosic. D’abord en essayant de se convaincre qu’il est possible de revoir Milos Teodosic au CSKA…

« Je ne peux pas parler d’un candidat pour remplacer un joueur qui n’est pas encore parti ou qui peut re-signer avec le CSKA »

… puis en gardant la lucidité sur un marché qui paraît trop puissant pour son club…

« Milos est unique. Aussi unique que Nando De Colo, Victor Khryapa et tous mes autres joueurs. Mais si une équipe NBA fait une offre, il sera impossible de lutter »

Quand on connaît la puissance de feu d’un club comme le CSKA, les discussions pour le faire venir vont sûrement atteindre des sommes astronomiques. On parle même d’un contrat entre 25 et 30 millions sur 3 saisons !

Teodosic souhaite rejoindre la grande ligue à la condition de ne pas cirer le banc de touche. Dans ses préférences on retrouve les Utah Jazz et les Spurs. Deux équipes au jeu proche de ce qui se fait en Europe et qui font confiance aux joueurs du vieux continent. Selon les rumeurs, les Spurs ne sont pourtant pas candidat pour lui proposer un contrat. Avec la draft de Dejountay Murray (29ème choix 2016), le staff texan souhaite se mettre à jour sur l’évolution de la ligue. Un meneur jeune, fort physiquement (proche du cyborg), capable d’aller vite, haut et doté d’un tir fiable à l’image de Russell Westbrook. Loin du profil de Milos Teodosic malgré un QI basket que peu de joueurs (même NBA) peuvent afficher.

Le meneur serbe ne rencontrera pas de difficultés pour la suite de sa carrière. Il devrait recevoir de (très) nombreuses propositions. On croise cependant les doigts pour qu’il trouve la franchise qu’il faut afin que son image et son vrai niveau ne soient pas détruits par le basket US.

Retrouvez des images de la saison 2016/2017 de Milos Teodosic :

https://youtu.be/_3JLptofO-g

 

Feed NBA 24/24