Publicité

Pro A – Limoges CSP : On repart à zéro dans le Limousin

Comme prévu, l’année décevante du Limoges CSP pousse les dirigeants à de grandes opérations pour la saison 2017-2018. Après une conférence de presse donnée en marge du trophée du futur, le moins que l’on puisse dire, c’est que Limoges n’est vraiment un club pas comme les autres.

Un staff remodelé

Alors que les jeunes pousses du basket français se disputent le trophée du futur (Playoffs des espoirs de Pro A) à Beaublanc tout au long du week-end, le Limoges CSP a tenu une conférence de presse ce vendredi pour officialiser plusieurs arrivées.

Tout d’abord pour le coaching staff, c’est la venue, en tant qu’assistant coach, de François Peronnet (44 ans). Ce coach a œuvré dans la formation (Nancy, Chalon-sur-Saône), en Pro B (Bourg, Quimper, meilleur coach en 2006), récemment en Pro A avec Orléans (avant d’être remplacé par Pierre Vincent) et au Japon à l’été 2016 (Tokyo Hachiioji Trains). Il rejoint donc le Limousin pour seconder Kyle Milling dans une association jugée complémentaire par le club entre la jeunesse de Milling et l’expérience de Peronnet.

Toujours pour le staff, le CSP fait venir un préparateur physique reconnu en France. Frank Kuhn, passé par Strasbourg (coach des espoirs et préparateur des pros) amènera son expertise de haut niveau.

 

//platform.twitter.com/widgets.js

Le staff limougeaud est donc le suivant : Olivier Bourgain (Directeur Sportif), Kyle Milling (Coach), François Peronnet (Assistant coach), Frank Kuhn (Préparateur). 

Un nouveau changement radical pour l’effectif

Après le staff, le club a voulu faire un point sur l’effectif en confirmant d’abord l’arrivée pour deux saisons de William Howard (2m03, 23 ans) sur l’aile. Joueur passé par Denain en 2014-2015, il avait rejoint le Hyères-Toulon de… Kyle Milling la saison suivante et avait décroché le titre (et la montée en Pro A). Cette saison il jouait 26 minutes en moyenne pour 9.6pts, 4.6reb et 2ast de moyenne. C’est la deuxième arrivée après celle de Timothée Bazille.

 

 

D’autres annonces ont été faites pour l’équipe qui défendra le CSP la saison prochaine. Vincent Fauché (1m91, 20 ans), leader des espoirs et auteur de plusieurs triple-double chez les jeunes, semblait sur le départ selon une interview accordée au populaire plus tôt dans la semaine :

« Ce sera à moi de gagner mon temps de jeu. Dans l’idéal, j’aimerais bien trouver un club de ProB. »

Le joueur va finalement rester au Limoges CSP. En effet le club assure vouloir le garder pour la saison prochaine où il devrait enfin avoir sa chance en Pro A.

Si le jeune meneur bénéficie d’un ticket dans l’effectif pour la saison prochaine, le reste du groupe de cette saison n’a pas la même chance. Le président Forte a annoncé que Mathieu Wojciechowski ne sera pas gardé par le club. Il faut s’attendre  à un prêt du joueur ou une rupture de contrat. Idem pour Frejus Zerbo, l’un des chouchous du public. Dans le même temps, il a été annoncé qu’aucune prolongation de contrat ne sera proposée aux joueurs, pas même à Ousmane Camara le capitaine (annoncé du côté de l’Italie ou ailleurs en Pro A).

Si l’on s’en tient aux différentes annonces, l’effectif du Limoges CSP est pour le moment le suivant :

Vincent Fauché (poste 1), William Howard (poste 3), Timothée Bazille (poste 5).

Un centre de formation à mettre en avant

Une pensée pour le centre de formation qui réalise une incroyable saison sous les ordres de Mehdy Mary. Ce soir ils affronteront Nancy en demi-finale, pour la plus belle affiche du week-end entre le champion 2017 prêt pour le doublé et son dauphin, Limoges, à domicile. Parmi les joueurs du centre de formation, Shekinah Munanga (poste 4, 2m01) qui a fait de bonnes entrées avec les pros cette saison (4pts contre Dijon, 7 contre Orléans) ou Merveille Muninga (poste 5, 2m04) pourraient petit à petit compléter le groupe pro. Un seul petit souci, ils ne sont pas encore JFL. La nouvelle politique du club, tournée vers les jeunes, leur donnera-t-elle une chance, quitte à prendre une place de JNFL ? Benjamin Delage (poste 1, 1m80) a fait quelques apparitions sur le banc des pros et une entrée en coupe de France contre Chalon. A eux de travailler et de prouver qu’ils peuvent apporter au niveau supérieur. Ça commencera forcément par un trophée du futur réussi.

Il faudra attendre quelques temps avant de nouvelles arrivées pour le club limougeaud. Loin de calmer la déception des supporters, les premières lignes données à la saison 2017-2018 tendent vers un projet bien pensé. La jeunesse au pouvoir pour préparer les futurs trophées du CSP ?

En direct : toute l'actu NBA