NBA – L’émouvante histoire de Twyman et Stokes, à l’origine du titre de meilleur coéquipier

Comme tous les ans depuis la saison 2012-2013, le Twyman-Stokes Teammate of the Year sera décerné dans quelques jours. Mais d’où vient ce titre et pourquoi ce nom ? C’est très certainement l’une des plus belles histoires d’amitié de toute l’histoire de la NBA.

Jack Twyman et Maurice Stokes étaient deux grands joueurs des Rochester Royals (les Sacramento Kings actuels) dans les années 1950, cumulant 9 All-Star Games à eux deux.

Cependant en 1958 tout bascula : victime d’un choc à la tête après une chute sur le terrain, Stokes tomba dans le coma et apprit à son réveil qu’il serait désormais paralysé à vie. Sa carrière était donc brisée.

Son coéquipier, Jack Twyman, âgé de 23 ans à l’époque, pris alors la lourde responsabilité de devenir son tuteur légal, s’occupant de son ancien coéquipier Stokes jusqu’à sa mort en 1970 : frais médicaux, matchs de charité, aide envers la famille de son ami et ancien coéquipier.

Cette histoire marqua également les esprits car Twyman, un homme blanc, avait pris la décision d’aider un homme noir, Stokes, dans le contexte d’une société américaine encore très ségrégationniste à l’époque.

Une distinction qui est donc lourde de signification. Chauncey Billups, premier joueur à recevoir cette récompense le 9 juin 2013, n’avait d’ailleurs pas manqué de le souligner  :

« Je ne pense pas mériter un tel trophée au regard de ce qu’a fait Jack Twyman pour Maurice Stokes. C’est plutôt gênant même. Je pense effectivement être un bon coéquipier, mais je n’ai pas eu à faire un tel sacrifice. »

Jack Twyman s’occupant de Maurice Stokes suite à son accident.
NBA 24/24

Les dernières actualités