Publicité

Europe – Gedvydas Vainauskas forcé à quitter son poste de président

Nous vous en avons parlé précédemment, dans une histoire mêlant racisme et dégoût, de voir que des gens aussi archaïques existent toujours dans ce monde et sont parfois à la tête de grandes institutions, mêmes sportives… C’est désormais officiel, après ses propos racistes, le président du club du Lietuvos Rytas Vilnius, Gedvydas Vainauskas est contraint de quitter ses fonctions.

Avec des propos nous rappelant un certain Donald Sterling, il était évident que le président de la capitale lituanienne n’allait pas faire de vieux os au sein du club. La planète basket et celle du sport est constamment retournée émotionnellement de voir persister de tels propos qui ne doivent plus subsister.

Bien que le principal intéressé ait présenté ses excuses, aussi plates ou sincères soient-elles, une telle attitude n’a pas à être mêlée au sport ou nulle part ailleurs. Le mal est fait, le silence est d’or monsieur Vainauskas et il était temps de passer à la caisse. Succèdera à sa tête un député européen, Antanas Guoga.

Toujours est-il triste de voir de tels comportements, dans le monde, nous pouvons cependant être fiers de vouloir rapidement couper court et continuer de lutter face à la haine raciale qui persiste encore.

Europe

Feed NBA 24/24