Publicité

NBA – The Greek Freak : 4 ans d’auto-publicité pour un été de tentation ?

Milwaukee Bucks forward Giannis Antetokounmpo dunks against the Toronto Raptors during the first half of the opening game of an NBA basketball playoff series, in Toronto on Saturday, April 15, 2017. (Frank Gunn/The Canadian Press via AP)

Fraîchement élu Most Improve Player de la saison 2016-17, Giannis Antetkounmpo est déjà pressenti pour être le futur visage de la NBA une fois LeBron James à la retraite. Si une telle proposition n’est pas tant honteuse que cela, c’est qu’il y a une raison, et elle réside probablement dans le talent du Grec, que beaucoup devraient s’arracher d’ici la fin de son contrat.

Et quand c’est Adrian Wojnarowksi qui le dit… Après 4 nouvelles années sous le maillot des Bucks, Giannis Antetokounmpo devra décider de son avenir en tant que joueur de basket professionnel. Et ce ne sont pas les propositions qui manqueront lorsque le gamin (il n’a que 22 ans, voilà) à la tête de 22.9 points, 8.8 rebonds, 5.4 assists, 1.9 contres et 1.6 interceptions par match sera libre.

C’est long 4 ans, mais ça viendra vite 2021. Au vu des talents exposés par le joueur ayant un potentiel aussi long que son nom de famille, il ne serait pas étonnant de le voir d’ici là avec des statistiques toujours aussi folles, voire plus, et éventuellement une assez belle armada autour de lui pour aller chercher autre chose de plus grand que juste une place en Playoffs.

Invité dans le Russillo Show sur ESPN, « Woj » a exprimé plus clairement ce qu’il pense (et pourrait savoir de plus que nous) à ce sujet :

« Milwaukee devra passer par là avec The Greek Freak. Ce jour approche, n’est-ce pas? où il regardera et dira « Où en est cette franchise? Que sont-ils en train de faire? » Je veux dire, vous ne pensez pas que Giannis observait ce qu’il se passait depuis quelques mois? A propos d’où (les joueurs) peuvent aller face aux front-offices? Il observe. Et le compte-à-rebours est lancé. Tout le monde dans cette ligue est en train de réfléchir à la façon de l’attirer hors (de Milwaukee). C’est déjà commencé. »

Malgré tout, Brew Hoop de SB Nation spécialisé dans l’actualité des Bucks, rappelle ceci :

Et il a raison. Pour l’instant. Antetokounmpo a souvent crié haut et fort son amour pour Milwaukee, l’équipe qui lui a fait confiance lors de la Draft 2013. Notons d’ailleurs qu’il est l’unique joueur de cette cuvée à s’être présenté au All-Star Game, et il a été sélectionné en 15e position seulement. Tout ça pour dire que oui, il sera courtisé. Oui, les Bucks voudront le garder. Mais encore une fois, comme avec le cas Gordon Hayward très récemment, rien n’est écrit comme on le voudrait en NBA et tout peut arriver. Rendez-vous dans 4 ans.

Source : The Bleacher Report

Milwaukee Bucks NBA 24/24

Feed NBA 24/24