Véritable menace sur le plan offensif, certaines équipes n’avaient pas hésité à envoyer de gros signaux à Rudy Gay (Le Thunder, le Jazz, Miami) mais ce dernier a en effet pris la direction de San Antonio. 

L’ancien ailier de Sacramento paraphe donc un contrat de 17 millions de dollars sur deux ans dont une année en option. Manquant d’un pur scoreur côté Texas, Gregg Popovich n’est pas passé par quatre chemins et a donc proposé à Rudy Gay de rejoindre ses services secrets.

Pop aura donc la possibilité de placer Gay titulaire ou de le mettre en tant que doublure de Kawhi Leonard et faire de lui un 6ème homme de luxe offrant la possibilité de caser 15 à 20 points par match (non négligeable) en sortie de banc. Mais deux questions se posent. La première étant sur le plan physique, peut-il tenir une saison sans se blesser ? La deuxième, est-il capable de s’adapter au système de San Antonio ? Sur le plan physique, la question reste en suspend, en revanche en ce qui concerne l’adaptation et quand on voit à quel point Gregg Popovich peut transformer un homme on se dit que l’adaptation peut se faire très rapidement et sans obstacle.

Sans oublier que contractuellement et financièrement parlant, les Spurs ne risquent pas grande chose moyennant un salaire plus que raisonnable. Gérer d’une main de maître une fois de plus, Rudy Gay aura donc la chance de se remettre sur le circuit dans le jeu texan où il aura toutes les cartes en main pour remonter sa côte comme il se doit.

A propos de l'auteur

Chroniqueur sur Starting Five, rédacteur NBA pour Parlons Basket. Empire de la Stat' NBA sur @ZombiaXx. Définition de potentiel : Zach Lavine.