Publicité

NBA – L’été parfait des Warriors

Champion NBA en titre, les Warriors ont dû gérer quelques dossiers compliqués durant la free agency, les prolongations, la luxury tax. Mais la franchise basée à Oakland va encore et tranquillement parfaitement traverser l’été.

Golden State et Cleveland se sont déjà croisés en finale NBA ces 3 dernières années. Après la victoire facile des Warriors en juin dernier, beaucoup s’attendaient à voir les Cavs réussir un brillant été, raté. Pire encore pour la franchise de l’Ohio, les Warriors ont trouvé le moyen de s’améliorer.

Pourtant, tout cela n’était pas chose aisée. La première bonne nouvelle des Warriors a pourtant bien eu lieu le 23 juin avec la draft de Jordan Bell. Un joueur voulu puisque Golden State a versé 3.5 millions de dollars aux Bulls pour choisir l’ailier-fort venu d’Oregon, un profil similaire finalement à Draymond Green. Défense, rebond, Jordan a vu sa cote baissée la faute à une blessure, mais son talent est bien là. Il est déjà considéré par beaucoup comme un steal, le jeune joueur devra tout de même faire ses preuves, mais sa summer league a convaincu bien du monde. Comme son five-by-five contre les Wolves.

https://www.youtube.com/watch?v=CV6M17RB3wc

Juillet arrive, la free agency aussi. Stephen Curry tout d’abord, le joueur veut rester et sa franchise est prête évidemment à faire ce qu’il faut, 201 millions de dollars sur 5 ans, et voilà Steph sécurisé par son équipe dès les premières minutes de la free agency. Le cas Kevin Durant est également rapidement bouclé, le joueur avait renoncé à sa player option et souhaitait réduire son salaire pour aider son équipe, notamment en ce qui concerne la luxury tax. L’ailier ne touchera donc « que » 25 millions, bien inférieur à ce qu’il aurait pu prétendre, un geste généreux envers sa franchise et qui confirme sa volonté de rester.

David West, l’homme d’expérience et chasseur de bague se mettra rapidement d’accord pour continuer l’aventure Golden State, c’est également le cas de Zaza Pachulia, pas l’homme le plus précieux, mais important tout de même dans l’effectif. Deux retours intéressants au vu de l’expérience des joueurs.

Dans une NBA qui se laisse séduire de plus en plus par le tir à 3 points, chaque tireur est précieux dans une équipe, la signature de Nick Young ne peut qu’être une excellente nouvelle pour la franchise. Avec plus de 40% l’an dernier derrière l’arc, Young est forcément un renfort séduisant et une nouvelle menace en attaque côté Golden State. Dans cette optique, c’est également l’arrivée d’Omri Casspi que les Warriors vont enregistrer, plus de 36% en carrière en tir primé. Golden State continue de se renforcer intelligemment, et à moindre coût.

L’autre cas majeur de l’été, c’est Andre Iguodala. Le mvp des finales 2015 était sur les tablettes de beaucoup d’équipes, Jazz, Bulls, Wolves, etc… Il n’avait même, pas prévu de rendez-vous avec sa franchise au début de la free agency, mais pour 48 millions sur 3 ans, il était difficile de dire non. Enfin et pour 3 ans également, c’est Shaun Livingston qui prolongera, avec en prime 24 millions, une jolie affaire pour les Warriors, le meneur étant considéré comme un des meilleurs back-up de la ligue. Ces deux joueurs incarnent parfaitement la « second unit » des Warriors, des joueurs en sortie de banc capables de tenir, ou même creuser un écart.

Il ne manquait plus finalement qu’un homme, Javale McGee. Et l’information est tombée dans la nuit, le pivot est bien de retour pour un an du côté des Warriors, certainement à bas coût. Une vraie bonne nouvelle pour les fans, pour un joueur retrouvé depuis son arrivée dans l’équipe. Et très important en sortie de banc, de risée de la ligue à champion NBA.

L’été des Warriors aurait pu se dérouler tout autrement, sur une décision, sur quelques minutes, demandez donc à Cleveland. Mais avec les prolongations des joueurs les plus importants, et des renforts intéressants, Golden State attaquera sa saison 2017-18 NBA sereinement. Et on ne voit toujours pas qui pourrait les arrêter.

NBA 24/24

En direct : toute l'actu NBA