Jeux Vidéos – Le test complet de NBA Live 18

Depuis le 29 septembre 2015, EA s’était fait discret sur NBA Live, pas d’opus en 2016, mais Electronic Arts a décidé de revenir fort avec NBA Live 18, on vous explique pourquoi.

Il est difficile aujourd’hui de se démarquer ou bien de vouloir concurrencer NBA 2K, mais EA connait aussi cette position de force avec FIFA face à PES, 2K connait un énorme succès grâce à tout ce qui entoure le gameplay, ce qui ne veut pas dire qu’il faut complètement oublier NBA Live car il a lui aussi ses atouts.

 

Analyse

Contrairement à 2K, la démo de NBA Live était complète et digne d’une vraie démo, une présentation du mode « L’élu » sur lequel nous reviendrons, 4 équipes à disposition pour de l’exhibition, les Cavaliers, les Warriors, les Rockets et les Celtics et bien d’autres fonctionnalités qui font de la démo presque un mini-jeu qui aura duré plus de 3 heures pour nous.

Et enfin arriva le jeu complet, il y a quelques jours avec EA Access, l’occasion pour nous de vous offrir un test assez complet.

Premièrement, les menus :

Assez épuré, « The One » ou « L’élu » c’est en quelques sortes le mode aventure de NBA Live, sur lequel on reviendra plus en détails, les matchs exhibitions (NBA et WNBA), bonne initiative de la part d’EA d’intégrer les femmes au jeu (fait récemment également sur FIFA), les Head-to-Head pour défoncer tes potes en ligne, le mode Ultimate Team bien connu des joueurs FIFA/Madden, le mode Franchise qui lui est en gros le mode Carrière, et la rubrique entraînement elle, regroupe les exercices, séances de tirs…

Point positif pour ceux qui aiment les petits détails, la soundtrack NBA Live est excellente. Les fans de rap/hip-hop y trouveront leur bonheur.

Rentrons dans le vif du sujet.

Le mode « L’élu » vaut le détour, premièrement sur la création de votre joueur, pas mal de choix niveau capillaire pour les extravagants, le Face Scan est présent, enfin bref tout est réuni pour faire un joueur parfait esthétiquement parlant. Si tu veux faire venir ton joueur de Cholet c’est possible, oui car EA a rajouté pas mal de villes françaises, donc si tu veux le faire venir de ton fief c’est désormais possible.

Tout commence avec une histoire assez intéressante, notre joueur s’est fait les ligaments croisés, il va donc recommencer à jouer dans la street, se faire repérer, rejoindre la NBA par la Draft, bref « classique » si je puis dire, ça nous arrivera jamais mais « classique » pour un jeu vidéo.

Mais la partie street est très intéressante, beaucoup de cinématiques réalistes et intuitives sur les nombreux playgrounds où vous jouerez, notamment Rucker Park et Venice Beach pour les plus connus. Vous ferez des petits pick-ups game avec quelques joueurs NBA à la Drew League, jusqu’à en arriver à la draft, il y a 6 parties dans la démo, ces 6 parties durent assez longtemps mais sont plaisantes à jouer.

Dans les quelques détails que nous avons aimé, une émission composée de deux insiders américains fait son apparition, ça rend le truc un peu plus vivant, car oui il n’y aura aucune cinématique façon 2K, si vous vous attendiez à ça, ce ne sera pas ce que vous aurez, vous jouerez clairement à un jeu arcade, mais c’est aussi ce qu’à sûrement voulu EA pour se démarquer de son conccurent.

Mais l’émission est intéressante, basée sur les scouts, votre place à la draft etc…

Point positif aussi, les sous titres présents partout, c’est clairement un atout et ça donne envie de suivre. Nous n’avons pas souhaité aller plus loin que la draft, pour vous laisser l’opportunité de découvrir par vous même à quoi cela ressemble.

Les graphismes

Vient la partie la plus intéressante à notre goût, les graphismes, et oui nous avons été choqué par les graphismes. Car ils sont impressionnants, ce n’est pas un secret, EA est maître en la matière (FIFA, Madden, NHL, Battlefield…), les graphismes y sont et ils sont bluffants. Le public est très réaliste, nous avons l’occasion d’avoir la diffusion ESPN officielle lorsque nous jouons :

Les commentateurs officiels également, Mike Breen/Mark Jackson/JVG, on a vraiment l’impression de se retrouver à la télévision.

Les joueurs sont quasiment tous réussis, modélisés à la perfection, voici quelques images :

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les notes sont en revanches, elles, un peu moins réalistes à l’image d’un 87 pour Drummond ou d’un 84 pour Rubio…

 

Le gameplay

La partie que vous attendiez tous, le gameplay, et oui les vrais jouaient à NBA Live dans les années 2000 avant de passer sur NBA 2K tout simplement parce que cela devenait de plus en plus réaliste.

Et c’est peut être le point ou EA s’est le plus amélioré cette année, et l’opus en avait besoin, il y a encore énormément de travail mais les améliorations sont là.

Il faut prendre en compte aussi que lorsque tu es habitué à 2K depuis plusieurs années, se familiariser avec un autre jeu de basket est compliqué, on en revient au débat PES/FIFA. Mais NBA Live a essayé de tout réunir cette année, et c’est plutôt réussi même si il reste encore du boulot.

Les shoots paraissent plus réalistes qu’avant, les courses des joueurs sont parfois très rapides, ça peut choquer, quelques mouvements ne sont encore pas tout à fait naturels, mais certaines animations sont vraiment bonnes (sur les dunks notamment ou les contres). A contrario de certains joueurs qui sont très rapides, d’autres sont lourds à contrôler. Du mal à construire en attaque parfois, certaines pénétrations restent assez simple quand t’as LeBron avec la gonfle.

Il est évident que EA ne pouvait pas arriver avec le jeu parfait, mais NBA Live est sur la bonne voie et c’est bon à savoir pour la suite.

En conclusion…

Si vous cherchez un jeu de simulation/basket, vous ne trouverez pas votre bonheur ici mais ce n’est pas qu’EA a cherché à faire, ça reviendrait à faire une copie de 2K, et le but n’est pas là. Le but est d’offrir un jeu de basket différent, avec des modes différents, et c’est réussi car il est divertissant et offre des choses que n’offre pas 2K, c’est tout à notre avantage.

C’est pourquoi on vous encourage à l’acheter, vous aurez de bons ressentis lorsque vous y jouerez, et c’est ce qui importe quand tu es fan de basket.

Rendez-vous demain pour la sortie du jeu !

Jeux-vidéo / 2K

Toute l'actu NBA