Bonne nouvelle, les « Tigresses » de l’ASVEL Villeurbanne Basket Féminin ont largement remporté leur premier match de la saison (79-45) face à U.S. Colomiers Basket à Raphaël De Barros. Avant la rencontre, une conférence de presse avait lieu en présence de Pierre Grall, président du club, et Gaëtan Muller, président délégué de l’ASVEL Basket. Et Parlons Basket y était.

Une conférence lors de laquelle Pierre Grall a tenu à remercier Tony Parker qui a racheté et renommé le club cette année :

Ce changement de dénomination prend son origine dans la volonté d’un homme important du basket français et international : Tony Parker. Une volonté de rassembler les forces du basket masculin et féminin sur les villes de Villeurbanne et Lyon. Et à ce titre, le sport devient un véritable vecteur de rassemblement de territoires, de clubs et de personnes.

L’objectif semble clair. Effectuer la mise en place d’un pôle sportif féminin sur la région lyonnaise. Une collaboration locale qui permettra d’atteindre le plus haut niveau possible en terme d’entraînement et de compétition afin de faire grandir le club à un niveau national et international. À l’image de ce que peux faire l’Olympique Lyonnais dans le football, toute l’organisation, dont Marie-Sophie Obama (présidente de Lyon ASVEL Féminin) souhaite faire passer sa branche féminine dans une toute autre dimension. C’est également l’ambition de Gaëtan Muller :

Il était important pour nous d’avoir une vision globale. Que ce soit Tony ou moi, on est amoureux du basket avec un grand « B ». Quand on parle basket, c’est à la fois du masculin et du féminin. Pour nous il n’y a pas de différence.

Gaëtan Muller a beaucoup insisté sur l’union des forces et la cohérence entre le basket féminin et masculin au sein de ce nouveau pôle basket métropolitain. Pierre Grall a tenu à remercier les dirigeants et a également tenu à transmettre un message du maire de Villeurbanne : Jean-Paul Bret, qui n’avait pas pu faire le déplacement. Celui-ci se réjouit également de cette union.

Les deux hommes ont ensuite pu dévoiler le nouveau logo de l’ASVEL VBF. Avant de terminer par cette phrase : « L’ASVBF n’est plus. Vive l’ASVEL Villeurbanne Basket Féminin.  »

A propos de l'auteur

Un jour, on m'a dit : "Jordan c'est du caviar et Kobe c'est du foie gras". Je suis d'accord, mais je préfère le foie gras ! Que de l'amour pour la NBA même si c'est toujours les Warriors qui gagnent à la fin.