NBA – Preview 2017-2018 : Utah Jazz saison compliquée en vue

La douce saveur d’un été qui se finit sur un EuroBasket alléchant, mais surtout la saison NBA qui se rapproche à grand pas. Chaque année la même rengaine et tout le monde retombe dans le même état proche de la syncope lorsque la saison s’arrête brutalement, puis quand on voit la suivante pointer le bout de son nez. L’occasion de commencer par les previews de chaque franchise. Aujourd’hui  « Take Note » car on s’attaque au Utah Jazz

Utah Jazz

L’effectif :

Départs: Trey Lyles (Denver), Gordon Hayward (Boston) George Hill (Sacramento), Shelvin Mack (Orlando), Jeff Withey (Dallas), Boris Diaw (Levallois Metropolitans)

Arrivées: Donovan Mitchell (Draft), Ricky Rubio (Minnesota), Jonas Jerebko (Boston), Thabo Sefolosha (Atlanta), Ekpe Udoh (Fenerbahçe), Royce O’Neale (Kaunas), Tony Bradley (Draft), Nigel William-Goss (Draft) Eric Griffin (Cantu), Nate Wolters (Belgrade)

Le cinq majeur possible : Ricky Rubio – Thabo Sefolosha – Rodney Hood – Derrick Favors – Rudy Gobert

La saison : Belle saison réalisée par le Jazz de Quin Snyder qui a enfin réussi à dresser un effectif cohérent et uni sous la même bannière avant tout : la défense. Mise en exergue par un Rudy Gobert dauphin du Defense Player of The Year, Utah s’est illustré en cadenassant tant que possible les franchises adverses. George Hill s’est avéré être un meneur plus que correct avec de très beaux standards et Gordon Hayward a effectué sans aucun doute la meilleure saison de sa carrière. Tous ces efforts furent récompensés par une belle place en playoffs et même un premier tour passé face aux Clippers fidèles à eux-mêmes.

Le marché de l’intersaison fut moins radieux, un véritable hold-up. Le Jazz a tout simplement perdu leurs deux principales options offensives et un franchise player entre ces deux ci. Un véritable dépouillement que le Jazz n’a absolument pas su combler. Malgré quelques arrivées intéressantes, celles-ci sont bien trop faibles. Les options en attaque cette année risque d’être compliquées et Utah qui ne marquait déjà pas énormément de points risque d’en marquer encore moins. Attention aux cartons face à Golden State, Houston et compagnie.

Certains joueurs seront attendus au tournant pour enfin exposer l’étendue de leur talent, notamment Alec Burks qui devrait revenir de blessure, Dante Exum et peut-être un retour gagnant d’Ekpe Udoh dans la grande ligue après avoir tout raflé en Europe avec le Fenerbahçe. Il sera intéressant de voir qui prendra le fardeau du franchise player, avec un Rudy Gobert qui s’en targuera probablement en tant que leader vocal et défensif. Cette saison sera l’occasion de voir ce que Quin Snyder a encore une fois à proposer pour combler au fait qu’ils se soient fait dévaliser cet été avec de nouveaux plans et systèmes.

Le joueur à suivre : Donovan Mitchell. Place à l’avenir. On aurait très bien pu mettre Exum, Hood, mais ces gamins sont déjà là depuis un petit moment. Drafté en 13ème place son été sous les projecteurs Summer League l’ont fait découvrir à beaucoup d’entre nous. Dans un effectif où beaucoup de postes sont permutables et personne n’a vraiment sa place assurée, il peut se faire une place correcte et gagner quelques minutes intéressantes.

Pronostic de la rédaction : 9ème de la Conférence Ouest.

NBA 24/24

Toute l'actu NBA