Publicité

NBA – Tony Parker : « Les Spurs ne me feront pas de cadeau »

Tony Parker s’est confié dans un entretien chez nos confrères de l’Equipe. L’occasion notamment de faire le point sur sa rééducation et son avenir en NBA, avec de bonnes nouvelles à la clé ! 

Déjà près de 5 mois depuis la terrible blessure de TP en demi-finale de conférence Ouest face aux Rockets. Mais la fin du tunnel est proche pour le plus grand joueur tricolore de tous les temps, ce qui a de quoi mettre du baume au cœur à ses fans :

« Mon tendon est guéri ! J’ai beaucoup bossé et ça a payé. Pour que j’ai autant d’avance sur ma récupération, le « free travail » a aussi été important. Bien manger, faire attention… Tout a compté. J’ai le feu vert des médecins, je peux être sur le terrain maintenant ! Mais j’ai évidemment besoin de me remettre en forme. Mon objectif est de revenir fin novembre, ce qui ferait presque deux mois d’avance par rapport à ce qu’on m’avait annoncé »

De bien bonnes nouvelles donc pour Tony Parker, qui explique avoir « repris le jeu à faible intensité » et shooter « comme avant ». Néanmoins, pas question de se précipiter pour le quadruple champion NBA :

« Je dois être patient. Je veux prendre le temps pour revenir. Revenir vraiment. Au niveau qui était le mien au début des playoffs. Et de toutes façons, même pour fin novembre, il va falloir convaincre Pop ! Si ça ne tenait qu’à lui, je ne jouerais pas avant les playoffs ! (rires) »

On l’a compris, TP veut revenir à un niveau optimal, celui qui l’a vu être le deuxième meilleur joueur de sa franchise en playoffs après une saison régulière au petit trot. Cette motivation, il l’aura d’autant plus qu’il sera free agent pour la première fois de sa carrière. Et l’histoire avec les Spurs a beau être belle, notre Frenchy a assez roulé sa bosse dans la ligue pour savoir que le business peut parfois passer avant tout…

« Ce serait mon rêve [de finir aux Spurs], évidemment. Après, je sais que c’est un business. Les Spurs restent ma priorité numéro 1 et ils le savent. Maintenant, il faut que je joue bien, que je sois performant. C’est à moi de le mériter. Les Spurs ne me feront pas de cadeau »

Pour autant, Tony reste philosophe et ne veut pas se mettre de pression supplémentaire. « A mon âge, ils savent de quoi je suis capable », glisse-t-il comme pour rappeler qu’il n’est plus le Tony Parker venu se mêler à la lutte pour le MVP il y a 5 ans de cela. « Soit ils veulent me garder, soit ils ne veulent pas me garder ».

Bien dans sa tête et dans son corps, TP, qui confesse « en avoir bavé », est donc prêt à refouler les parquets sans revoir ses ambitions à la baisse. Bon courage à lui dans sa fin de rééducation, et, on l’espère, rendez-vous fin novembre la gonfle entre les mains et le maillot texan sur les épaules…

Source : l’Equipe

NBA 24/24

Feed NBA 24/24