Boris Diaw – Son coup de gueule contre la JSA Bordeaux !

Vous n’êtes sûrement pas passé à côté de l’arrivée de Boris Diaw aux Levallois Metropolitans. En effet, après 14 saisons en NBA, le capitaine de l’Equipe de France se confie à l’Equipe sur son arrivée à Paris, mais aussi les conflits avec son ancien club dans lequel il était président, les JSA Bordeaux.

Après avoir passé presque 7 ans en tant que président, Boris Diaw n’a pas souvent été présent physiquement au Palais des Sports, mais il a « sauvé » le club financièrement à de nombreuses reprises (plus de 2 millions d’euros entre 2010 et 2017). Il s’est retiré de ses fonctions le 16 mars 2017 et s’exprime aujourd’hui sur les raisons de cette démission.

Je n’ai jamais vraiment pu trouver le relais de confiance sur place pour tenir ce projet-là. Chaque année, il a fallu renflouer. Je n’ai jamais trouvé un mode économique qui soit pérenne.

Boris Diaw revient d’abord sur ses relations avec le directeur général, Nicolas Mingant :

Le directeur général, Nicolas Mingant, tu lui files un salaire plus que convenable, tu lui proposes ensuite une transaction qu’il accepte oralement, le type prend le chèque et le cash qu’il m’avait demandé, ne remet pas la transaction signée et, derrière, il vient encore au Prud’hommes me réclamer plus d’argent !

Mais Nicolas Mingant n’est pas la seule cible de Babac ! Eric Sarrazin, président délégué du club, en prend aussi pour son grade :

[…] il me fait valider un budget pour l’année. Il m’assure, malgré mes doutes, qu’on est capables de lever tant d’argent. Et quelques semaines après il démissionne… J’ai dû rallonger à peu près 200.000€. Et, cette année, il revient au club ! Là tu te dis : peut-être qu’ils m’ont pris pour un con à un moment donné…

L’histoire entre Boris Diaw et le club Bordelais est donc maintenant terminé et il va pouvoir se concentrer sur sa nouvelle saison en Pro A qui débutera avec Levallois ce samedi 7 octobre face au CSP Limoges.

Betclic Elite France / Europe NM1, NM2, NM3

Toute l'actu NBA