NBA – Preview 2017/2018 : Les Hornets prêts à piquer de nouveau ?

Déjà 3 ans que Charlotte a récupéré son historique nom de Hornets, laissant les Bobcats et leurs colonies de défaites aux oubliettes. Trois années oui, mais trois années en dents de scie. Pour la franchise de Michael Jordan, il serait temps d’être bon, et de le rester. Cette saison va faire office de véritable test.

L’effectif 

Départs : Marco Belinelli (Atlanta), Miles Plumlee (Atlanta), Brian Roberts, Ramon Sessions, Briante Weber (Lakers), Christian Wood

Arrivées : Dwayne Bacon (rookie), Michael Carter-Williams (Chicago), Isaiah Hicks (rookie), Dwight Howard (Atlanta), Mangok Mathiang (rookie), Malik Monk (rookie), Marcus Paige (rookie), Julyan Stone, T.J Williams

Le cinq majeur possible : Kemba Walker – Nicolas Batum – Michael Kidd-Gilchrist – Marvin Williams – Dwight Howard

La saison : Après un piètre exercice 2016-2017 conclu à la 11ème place de la conférence Est avec 36 petites victoires, Charlotte doit rebondir. Rebondir certes, mais comment ? En espérant déjà que ses joueurs puissent rester en bonne santé. L’an passé, la franchise avait été minée par les blessures de joueurs clés comme Nicolas Batum ou Kemba Walker. On sait également que Michael Kidd-Gilchrist, qui faisait montre d’un grand potentiel à une époque, a des pépins récurrents qui ont impacté son jeu. Eviter au maximum les blessures sera donc une des clés (sinon la clé) pour ces Hornets version 2017/2018.

Sur le terrain, l’ajout majeur est bel et bien celui de Dwight Howard. Signer le pivot est forcément un pari, quand on sait que les choses peuvent se passer plus ou moins bien, et plutôt mal que bien ces dernières années. Néanmoins, il semble être dans de bonnes dispositions et a débuté sur des bases solides. Un Howard à bon niveau serait une garantie intéressante pour la raquette des frelons, d’autant que les joueurs de qualité ne manquent pas autour. Kemba Walker devrait continuer à s’affirmer comme l’un des meilleurs meneurs à l’Est, même si pour ça il devra probablement augmenter son pourcentage au tir de quelques unités. Nicolas Batum va avoir à cœur de justifier le gros contrat qu’il a signé en Caroline du Nord. Notre Français a fait l’impasse sur l’Eurobasket pour se préparer au mieux, et on attend de lui une production pas loin d’un niveau All-Star lors de son retour après les 2 à 3 mois d’absence que sa malheureuse blessure au coude devraient lui coûter.

Avec Steve Clifford à la manœuvre, qui a toute la confiance de Michael Jordan, les Hornets devraient donc être capables de retrouver leur forme d’il y a deux ans, lorsqu’ils avaient engrangé 48 victoires pour sécuriser une 6ème place à l’Est et pousser Miami à un match 7 crucial au premier tour des playoffs. Dans le contexte actuel, une saison réussie s’apparente même à une quasi-nécessité du côté de Charlotte.

Le joueur à suivre : Après des expériences ratées à Los Angeles, Houston et Atlanta, cette saison s’apparente à celle de la dernière chance pour Dwight Howard s’il veut que sa carrière continue à avoir de l’intérêt. Le géant s’est bien intégré à la communauté de la ville, et se dit déterminé à réussir sa meilleure campagne depuis un bon bout de temps. Tant mieux, les Hornets en auront besoin.

Objectif : Pour les Hornets, la mission est simple. Il faudra se relever d’une saison très décevante pour aller accrocher une place en playoffs. Vu l’équipe sur le papier et le paysage à l’Est, il semblerait bien que les hommes de Steve Clifford, s’ils sont épargnés par les blessures, soient capables de parvenir à leurs fins.

Pronostic de la rédaction : 6ème de la Conférence Est.

NBA 24/24

Toute l'actu NBA