Publicité

NBA – Preview 2017-2018 : La reconstruction en attendant la résurrection

Source : SportingNews

L’an dernier, les Nets ont tout simplement eu le pire bilan de la ligue avec seulement 20 victoires pour 62 défaites. Normal quand on voyait la tristesse de cet effectif, mais cependant tout n’était pas aussi noir que leur maillot. En effet, il y a eu du mouvement du côté de Brooklyn, on peut même parler de ménage quand on voit le travail effectué cet été. En perdant leur joueur star Brook Lopez après des années de bons et loyaux services, Brooklyn s’est construit un effectif plus cohérent, de bonne augure pour la saison à venir. 

 

 

Image associée

L’effectif :

Départs : Brook Lopez (Lakers), Justin Hamilton ( Raptors), K.J McDaniels (coupé), Andrew Nicholson (Blazers)

Arrivés : Allen Crabbe (Blazers), D’Angelo Russell (Lakers), Timofey Mozgov (Lakers), DeMarre Carroll (Raptors), Jarrett Allen (draft), Tyler Zeller (Celtics), Jacob Wiley (Two-Way Contract), Yakuba Ouattara (Two-Way Contract)

Le 5 majeur possible :  Jeremy Lin, D’Angelo Russell, Allen Crabbe, Rondae Hollis-Jefferson, Timofey Mozgov

 La saison 

Avec le dernier bilan de la ligue, Brooklyn n’a clairement pas fait rêver avec ses résultats, même si pour le coup ce classement n’était pas très surprenant. En revanche les Nets ont été une équipe pas si facile à jouer, lâchant rarement les matchs et se donnant à fond sur le terrain à l’image de Brook Lopez qui malgré les posters continuait d’aller au charbon. Tout n’était pas si terrible que ça, loin de là, surtout quand il s’agissait de la première saison du coach Atkinson. On peut notamment citer les bonnes performances (outre Brook Lopez) de Caris LeVert ou bien encore Sean Kilpatrick.

Cet été fut probablement le meilleur depuis des années du côté des Nets, assez cocasse quand on sait qu’ils ont perdu leur Franchise Player. D’Angelo Russell, Allen Crabbe pour ne citer qu’eux sont des joueurs solides dotés de nombreuses qualités, ce sont deux bonnes pioches pour Brooklyn, assurément. Le roster est assez cohérent au final, même s’il manque cruellement de grands talents. Mais si la mayonnaise prend, les Nets vont pouvoir surprendre quelques équipes plus d’une fois, force est de constater que cette équipe sera intéressante à suivre, surtout quand on ajoute le prometteur Jarrett Allen qui a la place de briller en sortie de banc voir pourquoi pas gagner un spot de titulaire ?

Sauf cataclysme, les Nets ne feront évidemment pas les Playoffs, mais quand on voit les Bulls, ou bien les Hawks on peut se dire que les placer à nouveau dernier est un petit peu exagéré. Tout dépendra comme pour beaucoup d’équipes, de la capacité aux nouveaux de s’adapter dans leur nouvelle franchise. Attention toutefois, ils ne seront pas encore sur le devant de la scène mais il faudra se méfier de Brooklyn !

Le joueur à suivre : On ne va pas faire durer le suspens bien longtemps, s’il y a bien un joueur qu’il faudra suivre cette saison du côté des Nets, il s’agit bien évidemment de l’ex joueur des Lakers et numéro 2 de la draft 2015, D’Angelo Russell ! Durant son passage aux Lakers, il aura passé plus de temps à défrayer la chronique qu’autre chose, les boîtes de nuits de Los Angeles peuvent probablement en témoigner, en attendant celles de New-York ? Mais malgré tout ça, le gamin a du talent c’est indéniable, jouer dans la conférence Est chez les Nets va probablement lui enlever pas mal de pression, à lui de se canaliser et de prouver qu’il a l’étoffe d’un futur All-Star. Aux côtés de Linsanity, on a un bon backcourt qui peut prendre feu à tout moment, bien qu’il soit assez inconstant. D’Angelo Russell va également devoir progresser dans ce domaine, il a carte blanche à Brooklyn, c’est le moment de se racheter, c’est peut-être même sa dernière chance. Est-ce qu’il va rendre les Nets plus fun à regarder ? Certainement. Sommes-nous prêts à la saison qu’il va nous faire ? Probablement pas.

Objectif de la saison : Faire mieux que la dernière place à l’Est ? Et bien intégrer les jeunes et les nouveaux pour que cette reconstruction confirme que les conneries sont derrières eux, ce serait déjà bien.

Pronostic de la rédaction : 15ème de la conférence Est.

 

NBA 24/24

Feed NBA 24/24