NBA – Lavar Ball : « C’est qui Patrick Beverley ? »

Malgré la victimisation qu’a fait subir Patrick Beverley à son fils Lonzo, LaVar Ball n’a pour autant pas décidé de se taire, bien au contraire…

LaVar Ball n’avait pas l’air si contrarié que ça après les débuts délicats de son rejeton, victime du traitement de faveur impressionnant de Patrick Beverley. Il l’a d’ailleurs détruit publiquement au micro d’ESPN :

« T’as éteint Lonzo, ok. Mais tu ne seras pas mieux payé que ce que tu es. C’est qui Patrick Beverley ? Il a joué la saison entière l’année dernière et on a pas entendu parler de lui. Maintenant on s’intéresse à lui. Pourquoi ? Parce que le nom de Lonzo y est associé.

On va voir ce que tu fais les 5 prochains matchs, si tu vas être à cran comme ça contre tout le monde, si tu vas retourner faire tes matchs à 0 sur 5 au tir et à 2 ou 3 rebonds. Personne ne va s’intéresser à toi. Mais t’as mis le nom de mon fils et le mien là-dedans, et ça fait parler »

LaVar, visiblement pas au courant du fait que Patrick Beverley a été élu All-NBA First Defensive Team l’an passé, a également expliqué avoir eu du mal à digérer ce qu’il a considéré être comme une tentative d’intimidation du Clipper :

« J’ai vu comme il m’a regardé quand j’étais à côté du banc. Il voulait attraper mon regard. Mais je l’ai regardé comme s’il n’était pas là, parce qu’il n’est personne »

Le patriarche a achevé sa tirade par un peu plus de critiques, sans surprise :

« C’est un match. Un match. Tu n’as toujours pas ta propre chaussure, tu n’es toujours pas ton propre chef. Et tu veux me dire que t’as bien eu mon fils ? J’en ai deux autres que tu peux essayer d’avoir aussi. Ils seront là, ne t’inquiète pas. Je ne m’inquiète pas pour un match »

Voilà voilà… Ah, et le prochain match entre les deux franchises de Los Angeles, c’est le 28 novembre. Les retrouvailles s’annoncent sympa !

NBA 24/24 Patrick Beverley

En direct : toute l'actu NBA