Publicité

EuroLeague Women – Récap’ J3 : Villeneuve sérieux, Bourges échoue d’un rien, Montpellier en difficulté

On commence à connaître la chanson : qui dit mercredi, dit EuroLeague. Et il y avait du lourd cette semaine pour nos clubs français. Montpellier se déplaçait Turquie, sur le parquet du Fenerbahçe, tandis que Bourges accueillait le Galatasaray d’Olivia Époupa. Pour Villeneuve d’Ascq, le match s’annonçait un peu plus facile avec la réception de l’équipe belges de Braine.

ESBVA 81 – 71 Castor Braine

Après un succès en deux matchs en EuroLeague, Villeneuve recevait un adversaire à sa portée pour cette troisième journée. Sur le papier, les choses étaient à leur avantage, mais sur le parquet, les choses ont été un peu plus compliqué… Pourtant, dès l’entame de match les Guerrières sont dans l’intensité, le collectif nordiste déroulent mieux face à une équipe de Braine qui peine à se mettre dans la rencontre (10-4 ; 3’30). Mais les Belges n’ont pas prévus d’abdiquer si facilement, et sur un panier de Marjorie Carpréaux, la révolte est lancée. Très rapidement, les Castors imposent un 7 à 0 aux nordistes et prennent même les devants dans la rencontre (10-11 ; 4′). Virginie Bremont, sur Lay-Up stoppe la série et la rencontre est relancée. Les deux équipes, très en place défensivement, forcent l’adversaire à échouer sous le panier… Ainsi, après 10 minutes de jeu, seulement deux points séparent les deux formations, 18-16. Le début du second quart débute par une nouvelle série à l’encontre des Guerrières, les Belges les font littéralement déjouer en imposant un 10 à 0. Villeneuve qui peut compter sur l’omniprésence offensive de Pauline Akonga Nsimbo (13 points et 6 rebonds en 1ère mi-temps) revient dans la rencontre. Seulement dès que les françaises reviennent au score, Braine remet un coup d’accélérateur pour refaire l’écart… Après avoir été mené de 8 unités à quelques secondes de la mi-temps, l’ESBVA revient à 5 points au moment de rejoindre les vestiaires (33-38).
En seconde mi-temps, Villeneuve revient le couteau entre les dents. Plus en rythme, les coéquipières de Johanne Gomis réduisent peu à peu leur écart. Après seulement 2 minutes 30 dans ce troisième quart, les nordistes renversent la situation et passent devant sur un trois points de Virginie Bremont (43-41 ; 22’30). Le jeu du chat et de la souris est enclenché et au fond, plutôt bien rodé ! Johannah Leedham (12 point, 6 rebonds, 5 passes décisives et 3 interceptions) est omniprésente dans tous les secteurs de jeu, Villeneuve va mieux. Les deux équipes ne se lâchent plus mais grâce à ce quart-temps remporté 24 à 17, Villeneuve est devant à l’entame de l’ultime reprise (57-55). Les dix dernières minutes vont être tendus, mais Pauline Akonga Nsimbo (28 points et 8 rebonds) est injouable ce soir, Braine ne parvient à la stopper et s’incline 81 à 71. La victoire est la pour l’ESBVA, mais il est important de noter le point noir de ce match, le nombre de pertes de balle. Les joueuses de Fred Dusart en comptabilisent tout de même 17 à la fin. 

Tango Bourges Basket 72 – 74 Galatasaray (TUR)

C’était un défi de taille qui attendait les filles d’Olivier Lafargue avec la réception de Galatasaray. Tout commençait plutôt bien au premier quart-temps. Une bonne défense des Berruyères, malgré l’adresse des Turques, les font mener après dix minutes de jeu 21 à 18. Au deuxième quart-temps, Bourges n’est plus en rythme, Galatasaray les forcent à perdre de nombreux ballons. Mais les coéquipières de Marine Johannes gardent tout de même le cap, elles provoquent des fautes, marquent les lancers. Ainsi, les noires et oranges gardent leur légère avance mais les visiteuses les suivent de très près. Les Tangos mènent 37 à 36 à la pause.
Du retour des vestiaires, Galatasaray accélère la cadence, ayant une bonne adresse extérieure, et grâce à une défense solide menée par l’ex-berruyère Chatilla van Grinsven, le club turc prend alors l’avantage 41 à 43 (23′). Le Tango Bourges Basket n’a pas dit son dernier mot, grâce aux fautes provoquées et aux ballons perdus de la part des Turques, les Tangos repassent devant et mènent 54-53 à la fin du troisième quart-temps. Dans les dix dernières minutes, les paniers s’enchaînent, mais trop d’erreur de la part de Bourges permettent à Galatasaray de repasser devant 59-61 à 6 minutes de la fin du match. Et on assistera à une superbe fin de rencontre. À une minute de la fin, Galatasaray est devant, Galatasaray a un peu d’avance (66-72) ! Mais grâce à un trois points de KB Sharp, les Tangos reviennent dans la course 69-72. Une faute de Işıl Alben permet à KB Sharp d’avoir deux lancers francsLe premier est dedans, le second est dehors, mais la faute est sifflée au rebond sur Valériane Ayayi. Sur la ligne, la française se tremble pas, et Bourges revient à égalité 72-72 à 16 secondes de la fin ! Un temps-mort prit par la coach Marina Maljković (bien connue du public français pour avoir coaché Lyon) permet aux Turques de remporter la rencontre grâce à deux points de Allie Quigley à la 4 secondes. Sarah Michel termine avec la meilleure évaluation Berruyère avec 14 points, 6 rebonds et 4 passes décisives en 29 minutes. Olivia Epoupa réalise un match plein avec 9 points, 13 rebonds (Ah oui :o quand même !), 7 passes décisives et 2 interception en 33 minutes.

Fenerbahçe (TUR) 79 – 63 BLMA

Le BLMA est mal-en-point dans ce début de compétition (aucune victoire). Mais les joueuses de Rachid Meziane ont les ressources pour rebondir. La défaite de ce week-end face à Nantes, n’arrangeait pas les choses pour préparer ce déplacement toujours délicat. Le match ne commence pas forcement sur un gros rythme (10-5 après 5’30), mais par la suite, le Fenerbahçe va accélérer. Alors que Montpellier tentait de contenir tant bien que mal son adversaire, le Fenerbahçe va passer la seconde et le BLMA va se retrouver rapidement décroché : 26-16 à la fin du premier quart-temps. Le second quart ne commence pas pour le mieux pour le club français. Un 9-2 et voila le BLMA avec 17 points de retard 35-18 après. L’écart se maintient, et Montpellier est toujours loin derrière à la mi-temps : 41-24.
Mais les françaises n’ont pas dit leur dernier mot et reviennent dans la partie après la pause. Elles ne comptent plus que 10 points de retard à 2 minutes de la fin du 3ème quart : on a vu pire comme retournement de situation. Finalement, à l’entame des 10 dernières minutes, Fenerbahçe mène 58-46. Dans l’ultime quart-temps, l’écart grimpe une nouvelle fois, mais Montpellier revient à 10 unités à 6 minutes de la fin : c’est encore possible. Finalement, le Fenerbahçe, en équipe expérimentée, gère sa fin de match et s’impose 79-63. Avec cette nouvelle défaite Montpellier se retrouve dernier de son groupe. Après avoir perdu face à des probables équipes du TOP 4 finale (Yakin Dogu et Avenida), Montpellier perd aujourd’hui face a un prétendant direct au repêchage en EuroCup.

Semaine noire donc pour le BLMA qui a perdu ses 3 derniers matchs toute compétition confondue (défaite face à Yakin Dogu, Nantes et Fenerbahçe).

LES RÉSULTATS

Groupe A :
Sopron (HUN) 74 – 88 Dynamo Koursk (RUS)
ZVVZ USK Prague (CZE) 72
– 66 CCC Polkowice (POL)
Tango Bourges Basket 72 74 Galatasaray (TUR)
ESBVA 81 – 71 Castors Braine (BEL)

Groupe B :
Nadezhda Orenbourg (RUS) 46 – 76 Familia Schio (ITA)
Fenerbahce (TUR) 79
– 63 BLMA
Yakin Dogu University (TUR) 70 – 79 UMMC Ekaterinbourg (RUS)
Perfumerias Avenida Salamanque (ESP) 62 – 57 Wisla-Can Pack (POL)

LES CLASSEMENTS

Groupe A :

Groupe B :

Basket Féminin EuroLeague, EuroCup Women

En direct : toute l'actu NBA