Publicité

NBA – Warriors : Quand le talent fait oublier le début de saison

Golden State Warriors’ Stephen Curry, right, shoots against Toronto Raptors’ Jakob Poeltl, left, as Warriors’ Draymond Green, second from right, blocks Raptors’ Delon Wright (55) during the second half of an NBA basketball game Wednesday, Oct. 25, 2017, in Oakland, Calif. Warriors won, 117-112. (AP Photo/Ben Margot) ORG XMIT: OAS113

Les champions en titre surprennent en ce début de saison. Quelques frasques viennent entacher la reprise à Golden State en plus de défaites inutiles et surtout évitables. 

Certes, le bilan des Warriors est de 3 victoires pour 2 défaites. Mais cela aurait pu être l’inverse si le talent incroyable de certains guerriers n’avait pas parlé à la fin de la rencontre face aux Raptors à l’Oracle Arena cette nuit. Dominants dans la quasi totalité de la partie, les Warriors se sont vus remonter par DeMar DeRozan et ses coéquipiers jusqu’à avoir 5 points de retard à 1 minute 30 de la cloche finale.

Il faut noter que les Warriors n’ont pas perdu deux matches de suite à domicile depuis janvier 2014, soit 146 matches à domicile, que l’équipe de l’année dernière n’a perdu son deuxième match à la maison qu’après 19 matches, et que les deux années d’avant, GS n’a perdu que deux parties devant son public.

Mais si Stephen Curry, Kevin Durant et Klay Thompson n’avaient pas lâcher les chevaux au grand galop, ces séries auraient très bien pu s’arrêter. Curry marque un lay-up compliqué, -3. Durant assène un 3-pts monstrueux sur la tête d’Ibaka, égalité. Curry encore, rajoute 3 points, +3. Thompson couvre tout le monde et contre Lowry puis Curry intercepte la dernière once d’espoir des Raptors pour terminer sur le score de 117-112 grâce à deux lancers du meneur des Dubs.

Bien évidemment, ces défaites ne risquent pas vraiment d’influencer le résultat final au moment où les 82 matches auront été joués, d’autant plus que le coach Steve Kerr a maintes fois souligné les conséquences des 7 jours passés en Chine lors de la pré-saison avec seulement 2 entraînements à ce moment-là. Mais il reste attentif au travail fourni par ses joueurs :

« Un garçon rentre de l’école avec un mauvais bulletin et son père lui demande « Mon fils, c’est de l’ignorance ou un manque d’envie? » Et l’enfant répond « Je ne sais pas, et je m’en fiche Papa. » Donc soit on ne sait pas, soit on ne se soucie pas de la façon de se battre. On va devoir réfléchir et déterminer ce que c’est. » Kerr à USA Today

Le match contre les Wizards arrive et s’annonce compliqué s’il n’y pas de réponse à la question posée par Steve Kerr. Mais les joueurs en sont conscients, comme semble l’indiquer Draymond Green lorsqu’il dit que la défense « a été horrible« .

Nul doute que les Warriors réagiront comme de vrais tenants du titre. Est-ce le retour de bâton qui fait mal ou une simple remise en jambe suffit? Nous le saurons très bientôt soyez en sûrs.

Source : USA Today

NBA 24/24

En direct : toute l'actu NBA