Publicité

NBA – Gregg Popovich encense LaMarcus Aldridge

Après une saison galère, LaMarcus Aldridge et Gregg Popovich ont mis les choses au point cet été, et le moins que l’on puisse dire, c’est que ça paye !

Auteur de son meilleur match de la saison au scoring avec 32 unités contre Dallas, le L-Train confirme sa grande forme cette année. En l’absence de Kawhi Leonard, et après une campagne 2016-2017 qui avait failli pousser les Spurs à s’en séparer cet été, LaMarcus Aldridge ne déçoit pas. Plus impliqué, plus adroit, plus bagarreur (en témoigne sa nouvelle altercation hier avec Salah Mejri), et tout simplement mieux dans ses baskets, le Texan joue à un très haut niveau. Gregg Popovich, qui n’hésitait pas à le tancer dans la presse il y a encore quelques mois, s’en réjouit :

« C’est notre joueur le plus régulier. Son implication sur le terrain chaque soir est exceptionnelle. Il donne satisfaction des deux côtés du terrain, il se comporte en leader, aide les jeunes à s’intégrer… Il est impressionnant »

Avec 22,5 points et 8,2 rebonds de moyenne, il est vrai que LaMarcus Aldridge réalise une saison pleine, qui va même au-delà de ses stats (en hausse dans absolument toutes les catégories majeures par rapport à l’an passé). Forcément ravi de la tournure des évènements, Pop croit avoir une explication :

« Il est arrivé cette saison en grande forme, très impliqué, bien plus à l’aise. Il est davantage confiant, joue beaucoup plus librement, et a assumé un rôle de leader pour couronner le tout »

Gregg Popovich avait d’ailleurs une autre raison d’être satisfait après le match contre Dallas, puisqu’il est devenu l’un des trois coachs de l’histoire à gagner 500 matchs à l’extérieur en NBA, avec Pat Riley et Don Nelson. Cerise sur le gâteau, parmi ces trois noms légendaires, Pop a été le plus rapide à atteindre la marque, puisqu’il n’a eu besoin que de 835 matchs.

Pour en gagner d’autres, il aura besoin d’un LaMarcus Aldridge qui maintient ce niveau. Et avec le retour de Kawhi Leonard, qu’on n’ose plus espérer du côté de San Antonio, le duo pourrait bien faire peur à pas mal de monde dans la ligue…

 

LaMarcus Aldridge NBA 24/24

Feed NBA 24/24