Publicité

NBA – Chicago, quelques lueurs d’espoir dans la souffrance

Comme attendu, les Bulls connaissent un début de saison très compliqué et collectionnent rapidement les défaites. Cependant, à l’image du rookie Antonio Blakeney hier soir, certains en profitent pour s’affirmer et accélérer au rythme maximal leurs progressions.

Ils auront dominé l’ensemble du match mais les dernières minutes furent fatales pour la franchise de l’Illinois face aux Lakers. Un scénario pas si rare cette saison que nous avons déjà pu observer dans le match face aux Pelicans par exemple. Une confirmation simple, et évidente, du fait que l’effectif n’est clairement pas assez fourni pour maintenir des performances régulières et sur la durée.

Quelques joueurs néanmoins savent pour le moment, plutôt tirer profit de cette situation en se montrant un peu plus que prévu. Il faut rappeler que les blessures de Zach Lavine et Nikola Mirotic ont obligé à installer de nouvelles options offensives prioritaires.

Nous pouvons commencer par citer le rookie finlandais Lauri Markkanen. Le prospect avait déjà pu montrer de belles choses durant l’euro l’été dernier, mais ce début de saison vient confirmer le grand potentiel offensif du joueur. Il totalise une moyenne de 15,4 points et 8,4 rebonds par match. L’intérieur s’est également montré capable de fulgurances à l’image de ses 26 points et 13 rebonds face aux Suns dimanche dernier… On peut cependant tout de même exiger une adresse supérieure à l’actuelle (42% aux shoots), il pourrait notamment la corriger en étant un peu plus raisonnable dans sa prise de tirs à 3 points.

Le sophomore Kris Dunn est également une belle surprise de ce début de saison. Le meneur avait connu une saison rookie très compliquée chez les Wolves, il lance enfin vraiment sa carrière NBA à Chicago. Il présente une fiche statistique complète avec des moyennes de 11,7 unités, 4,7 rebonds, 4,2 passes décisives et 2 interceptions. Dunn a clairement une carte à jouer dans cette franchise et il l’a bien compris.

Denzel Valentine, aussi dans sa saison sophomore, montre des choses intéressantes. Arrière relativement discret lors de sa première saison dans la ligue, l’ex joueur de Michigan State est dans l’obligation d’avoir un rôle important dans l’attaque des Bulls cette saison et il remplit plutôt positivement cette mission. Une moyenne de 11 points avec presque 5 rebonds par match qui surpasse totalement ses performances habituelles de la saison dernière. En revanche, nous rajouterons le même petit défaut que Markkanen au niveau de l’adresse.

Un autre rookie pourrait s’inviter parmi les surprises puisque le jeune Antonio Blakeney, joueur non drafté, s’est joliment illustré la nuit dernière pour son cinquième match dans la grande ligue avec 15 points en 18 minutes. Il avait déjà inscrit 16 points lors de son deuxième match… Les Bulls verront peut-être la naissance d’un grand potentiel imprévu avec ce prospect.

Bien évidemment, d’autres joueurs, un peu plus affirmés que les derniers cités, ont également profité de la situation et sont devenus des moteurs de l’équipe. On peut citer Robin Lopez, Justin Holiday ou le jeune Bobby Portis. Chicago a tout intérêt de continuer à faire progresser l’ensemble de ses joueurs et surtout les jeunes afin de conserver un intérêt à suivre les Bulls jusqu’en avril prochain…

En attendant le retour de Zach LaVine et Nikola Mirotic (même si la situation le concernant reste floue), Chicago essaiera d’exploiter un maximum les potentiels individuels de chacun. Si des jeunes se révèlent et que la franchise récupère un très bon pick l’été prochain , la roue pourrait vite tourner du côté de l’Illinois…

NBA 24/24

En direct : toute l'actu NBA