Publicité

NBA – It’s time for the process !

Après avoir traversé plusieurs saisons compliquées, les Sixers semblent enfin avoir trouvé le bout du tunnel et sont en train de devenir un modèle de reconstruction par le biais de la draft.

« Trust the process! » Ce terme est apparu il y a désormais un bon moment sur les réseaux sociaux par l’intermédiaire de Joel Embiid. Néanmoins, on peut parler d’un échec pour la première tentative de reconstruction, puisque, c’était, à l’époque, des joueurs comme Michael Carter-Williams ou Nerlens Noel qui devaient aider le camerounais à ramener la franchise de Philly dans le haut du classement.

Les Sixers ont su malgré tout rebondir et s’apprêtaient à démarrer la saison dernière avec trois des rookies les plus prometteurs. En effet, Dario Saric était revenu d’Europe, Joel Embiid semblait enfin remis de ses blessures, et Ben Simmons tout juste drafté en première position, faisait saliver la Pennsylvanie. Cependant, le projet ambitieux s’est encore heurté à des obstacles : le rookie australien ne débutera jamais sa saison, le pivot déjà considéré comme une star après son magnifique début de saison se blesse de nouveau assez rapidement et met également fin à sa saison. Seul le Croate ira jusqu’au bout tout en réalisant des performances satisfaisantes qui auraient pu lui permettre d’obtenir le titre de ROY.

Pour l’entame de cette saison, les joueurs de la franchise de Pennsylvanie étaient donc plus remontés que jamais et ils avaient de très bonnes raisons d’y croire. Ben Simmons allait enfin pouvoir débuter sa carrière NBA, Joel Embiid effectuer son retour et, surtout, ils avaient une fois de plus raflé le premier pick de la draft en la personne du meneur Markelle Fultz.

Malheureusement, ce dernier a respecté la tradition du rookie prometteur de Philadelphie en se blessant rapidement, et on ne sait pas vraiment la date de son retour. Cela n’a néanmoins pas empêché l’équipe de passer un voir deux caps en l’espace d’un été, loin de là. Ben Simmons réalise des débuts tout simplement fracassants dans la grande ligue et affiche une polyvalence impressionnante sur les parquets. Jojo Embiid a maintenu son niveau exceptionnel de la saison dernière et semble avoir peu de limites à son talent. Il est de plus géré au mieux sur le plan physique par le staff, puisqu’il est pour le moment privé de jouer les back-to-back. Dario Saric continue sa progression constante et fait bénéficier ses coéquipiers de son fort QI basket. Mais Philly ne s’arrête pas uniquement à ces jeunes talents et c’est aussi pour ça que cet effectif est en train de devenir vraiment solide. Robert Covington et JJ Redick ont des apports primordiaux sur le scoring avec une quinzaine de points en moyenne chacun. Le banc a également un apport intéressant et entoure parfaitement les jeunes talents de l’équipe, notamment sur le plan offensif.

Les Sixers font part aujourd’hui d’un bilan très prometteur de 13-9 et s’apprêtent à disputer des matchs qu’ils seront plus qu’en mesure de gagner (Phoenix et Lakers la semaine prochaine). La progression pour la franchise en l’espace d’une saison est phénoménale, aussi bien sur le plan du niveau de ses jeunes que des renforts qu’elle a su obtenir l’été dernier avec, par exemple, le recrutement d’un JJ Redick. Sauf épidémie de pépins physiques ou mauvaise surprise d’un relâchement total, Philadelphie devrait enfin retrouver les playoffs cette saison pour le bonheur de beaucoup de fans de NBA.

On pourrait s’arrêter là mais il est aussi bon de rappeler que l’équipe pourrait encore grandement se renforcer dans la saison, et ça commence à en devenir presque flippant ! En effet, Markelle Fultz n’a pas encore eu le temps de prouver sa valeur et lorsqu’on sait que les Sixers réussissent plutôt bien leurs picks, on a hâte de vraiment voir le talent du jeune meneur. En plus de cela, un trade qui pourrait obtenir une contrepartie intéressante devrait prochainement se faire, puisque les dirigeants devraient enfin « libérer » le jeune talent Jahlil Okafor dont la gestion fut clairement un des quelques points noirs du bilan récent des 76ers. Si par l’intermédiaire de cet échange, ces derniers parviennent à encore un peu étoffer leur banc, il faudra alors vraiment faire attention à eux…

En bref, tout va pour le mieux pour cette franchise actuellement, que ça soit sur le plan de la popularité grâce à la hype qu’entrainent des phénomènes comme Embiid ou Simmons, ou aux résultats de l’équipe. Les prochains mois vont être très intéressants, afin de voir si la jeune équipe saura confirmer sur la durée…

NBA 24/24

Feed NBA 24/24